Succès confirmé pour Joël Dicker

DickerSi vous n’avez pas encore découvert Joël Dicker, ses romans sont à coup sûr à inscrire sur votre liste de souhaits pour Noël ! Sorti il y a trois ans, son second roman, « La vérité sur l’affaire Harry Québert« , avait été couronné du Grand Prix du roman de l’Académie française et du Goncourt des lycéens, faisant de son auteur, un jeune Suisse d’alors 27 ans, la nouvelle coqueluche littéraire… Un peu à l’image de son personnage, Marcus Goldman. Dans « Le livre des Baltimore », on retrouve donc avec infiniment de plaisir son héros, mais dans des aventures antérieures à celles racontées dans l’Affaire Harry Québert. Toujours autant addictif, ce nouveau thriller nous conte l’histoire de la famille de Marcus. Mais du côté de son oncle. Car dans la famille Goldman, il y a deux branches: celles de Goldman-de-Montclair, et celle des Goldman-de-Baltimore. Alors que les  Goldman-de-Montclair, dont est issu Marcus Goldman, appartiennent à la classe moyenne et habitent une petite maison à Montclair, dans le New Jersey, les Goldman-de-Baltimore, plus propères, vivent eux dans une luxueuse maison d’une banlieue riche de Baltimore. Tout semble leur réussir. Jusqu’au jour du Drame. Drame que Marcus Goldman nous laisse entrevoir dès les premières pages mais autour duquel, il parvient à maintenir un suspense haletant. Autour d’une galerie de personnages attachants et dans un décor de la côte Est américaine, entre la Floride et le New Jersey, il nous livre par petite touche la saga de cette famille à qui tout semblait réussir. Pas de quoi soigner nos nuis d’insomnie, c’est certain!

Christelle

« Le livre des Baltimore », de Joël Dicker, éditions De Fallois, 475 pages

Cote: 5/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s