Interrogations amoureuses

Parmi la floraison de mangas, il en est certains qui méritent le coup d’oeil, même si l’on n’est pas un grand fan du genre. “Lorsque nous vivions ensemble” fait partie de ceux-là. Véritable best seller au Japon, ce manga publié sous forme de petit feuilleton dans les années 1970 devint rapidement au pays du soleil levant un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer. Une histoire d’amour qui ne tient pas sur le long terme, une histoire de concubinage dans une société où le mariage s’imposait à tous les couples. Jirô et Kyôko, légers et libres comme l’air, prennent la vie comme elle vient. Tous les deux sont graphistes. Jirô vivote de petits boulots tandis que Kyôko est soumise à des horaires de bureau classiques. Ils s’interrogent sur le mariage, sur l’amour, sur le sens de la vie. L’engouement suscité pour ce feuilleton fut tel qu’un film et une série télévisée suivirent le manga. Aujourd’hui le récit complet, découpé élégamment -comme à l’origine- en chapitres indépendants, est publié en français en trois tomes. Seul le premier se trouve actuellement dans nos librairies. Les divers chapitres sont empreints de douceur et de poésie. Les interrogations et les tourments de l’amour y sont dépeints avec justesse. Un bon moment lecture… que le sexe féminin appréciera davantage.

Anne-Sophie


“Lorsque nous vivions ensemble, vol. 1”, de Kazuo Kamimura, éditions Kana, 701 pages, 18 euros

Cote: 4/5

Le tome 2 sera en librairie le 2 octobre.

Publicités

Combats à l’encre de chine

Hong-mo, manhwaga coréen, livre ici une intéressante uchronie mêlant science-fiction et revendications politiques. On appréciera les superbes dessins réalisés à l’encre de chine et la colorisation qui assure une ambiance froide et austère. Les textes fort minimalistes sont quant à eux nettement moins convaincants. Le tout manque de liant et de dynamisme. Même si la sauce ne prend pas, ce manhwa (bande dessinée coréenne) mérite pourtant qu’on s’y attarde, ne fût-ce que pour son graphisme. « L’armée de la Résistance », romance, en deux tomes, le combat de milliers de militants coréens pour l’indépendance contre le Japon. Partant de l’idée que le pays du soleil levant se serait imposée lors de la Seconde Guerre mondiale, l’auteur imagine un Japon qui serait devenu l’Etat le plus puissant politiquement et technologiquement. La Corée, comme le reste du monde, est sous l’autorité de l’envahisseur japonais et soumis à sa police robotique. Toute manifestation est violemment réprimée. Mais la résistance s’organise et passe à l’attaque…

Anne-Sophie

«L’armée de la Résistance, épisode 1 : Prélude à la résistance», de Kim Hong-mo, éditions Kana, 153 p., 15 €

Cote : 2/5