Survie londonienne

C’est dans le Londres du début des années nonante que s’inscrit l’excellent triptyque « London Calling ». La série qui trouve avec « Le grand soir » son épilogue nous fait suivre les péripéties d’Alex et Thibault, deux Français fraîchement débarqués dans la capitale britannique, dans le but de se faire une place –minime soit-elle- sur la scène musicale. Leurs aventures se greffent sur un contexte politique et social marqué par les réminiscences du thatchérisme et où s’affrontent papistes et orangistes. Les deux jeunes frenchies peinent à dégoter un logement salubre et vivotent tant bien que mal de petits boulots. Alex travaille dans un sex shop, Thibault fait la plonge dans un commissariat de police, et tous deux se sont installés dans le squat de Lucy. Leur ami irlandais Andrew, lui, se sent investi d’une mission patriotique et épouse la cause de l’IRA, tandis qu’Emma une ex-junkie séquestrée à Belfast est conduite, tel du bétail, à Londres… Tous les protagonistes se retrouveront au très attendu festival rock de Reading… pour le pire. Cette série dynamique et fort agréable à lire et découvrir brosse un portrait peu reluisant, voire très noir, de la société britannique du début des années 1990. On regrettera toutefois les dernières pages de l’album que certains trouveront peu convaincantes.

 Anne-Sophie

« London Calling, t 3 : Le grand soir », de Runberg et Phicil, éditions Futuropolis, 80 pages, 18 €

 Cote: 3/5

Retour au pays

André Benn, papa du héros «Mic Mac Adam», aime se renouveler. Dans «Les nouvelles aventures de Mic Mac Adam», il mêle habilement l’Histoire avec un grand H et le féerique, thème qui lui est cher. Le mélange des genres est ici fort agréable. «Le livre des Cendres» a pour cadre la Seconde Guerre mondiale. Le héros écossais retourne à Hilrik, sa ville natale. Dans les marais environnants, deux corps –qui pourraient être ceux de ses parents- ont été retrouvés. Ceux-ci ont péri alors qu’ils tentaient de rassembler des preuves sur l’existence des fées. Ces dernières ne sont jamais bien loin… Le train qui l’emmène chez lui n’arrivera pas à destination. Enjambant un pont, il s’écroule. D’étranges créatures surgies de l’eau semblent y être pour quelque chose… L’album nous propose de retrouver les cinq tomes des «Nouvelles Aventures de Mic Mac Adam» sous forme d’une intégrale. Celle-ci fait suite aux trois intégrales des «Premières Aventures de Mic Mac Adam».

 Anne-Sophie

 «Les Nouvelles aventures de Mic Mac Adam. Intégrale tome 4. Le livre des Cendres», de Benn, Brunschwig, et Runberg, éditions Dargaud, 256 pages, 37 €

 Cote: 3/5