Une histoire d’ « amour » à la Nicolas Rey

Après son « Léger passage à vide » et sa victoire sur ses addictions en tout genre, Nicolas Rey renoue avec l’amour en la personne de Maud. « Nicolas, continue à raconter ta vie, t’es bon qu’à ça », lui avait dit Clara, son éditrice. Alors, Nicolas continue le grand déballage. Et il est vrai que l'(ex?-)nouvelle femme de sa vie, fille d’un acteur célèbre, elle-même réalisatrice, a tout d’un personnage de roman.  Du Nicolas Rey au féminin. Puis parfois, on a droit aussi à des conseils sur les filles que l’auteur et chroniqueur promulgue à son fils Hippolyte. Et quelques anecdotes sur son agent/meilleur ami, Yves Kleber (dont une avec Angelina Jolie!). Ce grand déballage dure au total 168 pages, écrites en gros caractères. C’est pas qu’on souhaite à Nicolas Rey d’aller mal. Mais c’est quand même quand il va mal qu’on le préfère…

Christelle

« L’amour est déclaré », de Nicolas Rey, éditions Au diable Vauvert, 168 pages, 17,50 €

Cote: 2/5

Léger passage à vide pour Nicolas Rey

 Le dernier livre de Nicolas Rey est un concentré de tous ces moments dingues et toutes ces mauvaises passes que la vie nous offre. S’adressant aux lecteurs, l’écrivain et chroniqueur annonce directement la couleur sur la quatrième de couverture: « Entre notre date de naissance et notre date de décès, il y a quelques moments dingues, des mauvaises passes et puis tout le reste. J’ai retiré tout le reste pour ne t’offrir rien que des moments dingues et des mauvaises passes. » Et parmi ceux-ci, se succèdent donc la naissance de son fils -de la première échographie aux contractions du jour J +++ en passant par les ballons rouges du cours de préparation à l’accouchement- mais aussi des témoignages d’amitié,  son couple brisé, les femmes, l’alcool, la cocaïne, les médocs…  L’auteur du Prix de Flore pour son deuxième roman « Mémoire court » nous livre ici une autofiction à la fois drôle et touchante.

Christelle

« Un léger passage à vide » de Nicolas Rey, éditions Au diable vauvert, 186 pages, 17 €

Cote: 3/5

Ne manquez pas les vidéos de Nicolas Rey sur You tube: