Suite des aventures de Mickey

HarlanCobenHarlan Coben continue les thrillers jeunesse (mais qui ne devraient pas déplaire aux adultes pour autant!) et publie le deuxième tome des aventures de Mickey Bolitar, le neveu de 16 ans de son personnage fétiche Myron. D’ailleurs, comme son oncle (à qui il reproche la mort de son père mais chez qui il est contraint de vivre le temps que sa mère suive une cure de désintoxication), Mickey a plutôt l’art de se mettre dans les pires situations. Lui et ses nouveaux copains -Ema, une fille un peu ronde couverte de tatouages, et Arthur, dit « Spoon »- avaient déjà mis leur vie en danger dans « A découvert« , le premier tome de la série. Cette fois, c’est Rachel, la fille la plus populaire de leur lycée, qui est blessée par balle. Et Mickey et ses amis vont tenter de découvrir ce qui lui est réellement arrivé. En parallèle, on en apprend aussi davantage sur ces nouveaux personnages attachants. Harlan Coben parviendrait même à nous faire douter de la mort du père de Mickey. Affaire à suivre, c’est certain!

Christelle

« A quelques secondes près », de Harlan Coben, éditions Fleuve noir, 336 pages, 18,90 €

Cote: 4/5

Après Myron… Mickey!

Dans la famille Bolitar, je demande le…neveu. Eh oui, après Myron, place à Mickey,  dont on avait fait la connaissance récemment dans « Sous haute tension » (paru aux éditions Belfond).

Mais qu’on se rassure! Trait de famille oblige sans doute, Mickey a le même don que son oncle pour s’attirer des ennuis! Comme le tonton aussi, il est tenace et peu regardant à sa propre sécurité!

A cause de la cure de désintoxication de sa mère, Kitty Hammer (une ex-star  du tennis devenue junkie suite au décès de son mari, Brad, le frère de Myron avec qui ce dernier  était brouillé depuis des années pour ceux qui ont manqué les épisodes précédents…), Mickey se voit en effet contraint de vivre temporairement chez son oncle.

Comme s’il cela ne suffisait pas, sa nouvelle petite amie Ashley a cessé de venir aux cours et ne donne plus signe de vie. Mais est-elle bien la jeune fille timide dont il était tombé amoureux? Car ceux qu’elle prétendait être ses parents ne semblent même pas au courant de son existence. Mickey va donc mener son enquête.

Là où son oncle pouvait compter sur le truculent Windsor Horne Lockwood, Win pour les intimes, et la jolie Esperanza Diaz, une ex-catcheuse, Mickey est lui secondé par Ema, une grosse au look emo, et Arthur, dit « Spoon », deux loosers de son école.

Si cette nouvelle équipe mise en place par Harlan Coben semble destinée à la base aux ados (avec une parution simultanée chez Pocket Jeunesse), elle ne manquera pas de continuer à séduire le reste de ses fans qui, outre le plaisir de voir évoluer Myron en toile de fond et découvrir plein de nouvelles choses sur la famille Bolitar, retrouveront avec ces nouveaux personnages attachants tout ce qui faisait le succès des précédentes aventures.  Rebondissements en série, rythme d’enfer, suspense haletant…

En bref: la nuit blanche est toujours garantie!

Christelle

« A découvert », de Harlan Coben, éditions Fleuve noir, 280 pages, 18 €

Cote: 4/5

Meurtres, drogues & rock’n’roll

Bonne nouvelle pour les fans de Myron Bolitar: Harlan Conben a une fois de plus mis son personnage fétiche dans de sales draps, pour notre plus grand plaisir! L’agent des stars est cette fois appelé à la rescousse par la joueuse de tennis Suzze Trevantino. Enceinte, la championne découvre sur sa page Facebook un message affirmant que l’enfant qu’elle porte n’est pas de son mari, Lex Rider, musicien du célèbre groupe de rock Horse Power. Depuis, ce dernier a mis les voiles. Et Suzze charge Myron de le retrouver. Mais en se lançant à la poursuite de Lex, Myron se retrouve confronté à son propre passé. Que fait Kitty, la femme junkie de son frère Brad avec qui il est brouillé depuis des années, à New York, avec leur fils Mickey, dont Myron ignorait l’existence? Et où est Brad? Meurtres, drogues & rock’n’roll: tous les ingrédients sont réunis une fois de plus pour un trépidant moment de suspense «sous haute tension». Quant à la fin du livre, elle laisse présager de nouvelles aventures pour bientôt avec le neveu de Myron… On dit tant mieux!

Christelle

«Sous haute tension», d’Harlan Coben, éditions Belfond, 396 pages, 22,50 €

Cote: 5/5