Représentations mortelles

Alex Cross avait décidé de quitter la police pour mener une existence paisible auprès de sa famille. Mais mis au défi par un tueur psychopathe en quête de public, il ne peut s’empêcher de réintégrer l’équipe d’enquêteurs désormais dirigée par sa nouvelle compagne, Bree. Baptisé Showman, le tueur frappe dans les lieux publics, en soignant particulièrement sa mise en scène, à la manière d’un spectacle. A un tel point que tous craignent sa prochaine représentation. Il n’hésite pas non plus à se vanter de ses méfaits sur internet et à narguer ouvertement la police. Pendant ce temps-là,  un autre dangereux psychopathe, Kyle Craig, qui croupit dans sa prison de haute sécurité, prépare son évasion, bien décidé à se venger du flic qui l’a fait incarcérer, un certain… Alex Cross bien sûr. Inutile de préciser donc que le flic, interprété à l’écran par Morgan Freeman (« Et tombent les filles », « Le masque de l’araignée »), va se retrouver avec deux tueurs de la pire espèce sur les bras. Suspense et coups de theâtre sont au rendez-vous dans ce nouveau roman de « l’auteur de thriller le plus vendu au monde » selon son éditeur qui en sait forcément quelque chose! Quant à la fin, elle laisse cette fois encore présager que ce n’est pas demain la veille qu’Alex Cross coulera des jours paisibles auprès des siens.

Christelle
« En votre honneur », de James Patterson, éditions JC Lattès, 330 pages, 20€
Cote: 4/5

Trompeuses apparences

Une nouvelle série de meurtres, a priori parfaits, attend les membres du Women Murder Club. Comment expliquer en effet la mort de ce couple star de la ville? Toutes les analyses toxicologiques menées par Claire, la médecin légiste du groupe, se révèlent négatives. Pas la moindre écorchure non plus sur les cadavres. Quant au mode opératoire du tueur, il demeure pour le sergent Lindsay et son beau coéquipier Richard un vrai mystère. De son côté, Cindy, la journaliste du club,  se passionne pour la mort d’un défenseur des sans-abri retrouvé assassiné. Pensant tenir là un bon sujet d’article, elle va fouiller le passé de la victime, jusqu’à découvrir qu’il n’était peut-être pas le saint que tout le monde imagine… Tout cela sur fond d’idylle naissante entre Cindy et Rich, ce qui a de quoi provoquer la jalousie de Lindsay, toujours pourtant plus ou moins fiancée à Joe…  Bref, ce huitième épisode du Women Murder Club, par ailleurs objet d’une série télé, est un bon crû!

Christelle

« La 8e confession », de James Patterson et Maxine Paetro, éditions JC Lattès, 450 pages, 20 €

Cote: 3/5

Du boulot pour Alex Cross

Alex Cross, le flic vedette de James Patterson, voit sa vie basculer le jour où sa femme, Maria, meurt dans ses bras, assassinée par un mystérieux tueur qu’Alex n’a jamais retrouvé. Depuis, il a démissionné pour mieux se consacrer à leurs enfants et repris ses activités de pychologue. Jusqu’au jour où son ancien coéquipier vient lui demander de l’aide pour coincer un violeur en série qui parivent tellement à effrayer ses victimes que celles-ci refusent obstinément de porter plaindre. Alex et son ex-coéquipier se lancent donc sur la piste de celui qu’on surnomme le Boucher. Mais si l’homme n’était autre que le meurtrier de Maria? On retrouve donc ici une nouvelle aventure du héros imaginé par James Patterson, l’auteur de thrillers le plus vendu au monde qui nous a pourtant déjà habitué à plus haletant. Un bon moment de suspense malgré tout. Et que les fans se rassurent: la dernière phrase de livre montre qu’Alex Cross a encore du boulot qui l’attend…

Christelle

« La lame du boucher » de James Patterson, éditions JC Lattès, 372 pages, 20 €

Cote: 3/5

Un 7e épisode du Women’s Murder Club au « 7e ciel »

Patterson septième cielNouvel épisode pour la série du Women’s Murder Club de James Patterson dans lequel on retrouve le sergent Lindsay Boxer et ses amies Yuki, procureur de son état, Cindy, journaliste, et Claire, médecin légiste. Cette fois, Lindsay et son coéquipier Rich Conklin enquêtent sur la disparition de Michael Campion, fils adoré du Gouverneur de Californie et né avec une malformation cardiaque. Un appel anonyme signale l’avoir vu entrer chez une prostituée de luxe et affirme qu’il n’en est pas ressorti. Parallèlement, Lindsay et et le beau Rich tentent de coincer les auteurs d’une vague d’incendie criminels qui ravagent les villas des riches propriétaires de San Francisco. A côté de cela, sur le plan perso, Joe est venu vivre avec Lindsay en Californie, mais cette dernière ne semble plus trop savoir ce qu’elle veut… Un bon moment de détente pour les fans de James Patterson, l’auteur de thrillers le plus lu au monde. A noter que le « Women’s Murder Club » est l’objet d’une série télé diffusée sur M6.

Christelle

« Le 7e ciel », de James Patterson, éditions JC Lattès, 345 pages, 20 €

Cote: 3/5

Confession d’un tueur psychopathe

BikiniTed Bundy, Jeffrey Dahmer et Jack l’Eventreur, c’était de la gnognote comparé à Henri Benoit, un dangereux tueur psychopathe dont Ben Hawkins, ex-flic devenu auteur de polar et reporter, nous raconte l’histoire. Une histoire qui débute pour le grand public par l’enlèvement, lors d’une séance photo de bikinis à Hawaï, d’une jeune top-modèle. Craignant le pire, les parents de la jeune fille se rendent sur place pour lancer leur propre enquête. Présent sur place à l’époque lui aussi, Ben Hawkins couvre l’affaire pour le ‘L.A. Times’, dans l’espoir, qui sait, de trouver peut-être l’inspiration pour un futur best-seller. Mais devant l’inefficacité de la police locale, l’ex-flic qu’il est se retrouve à apporter son aide aux victimes. Tous étaient loin d’imaginer alors l’horreur qui les attendait… Rapidement en effet, les meurtres s’enchaînent, le suspense devient haletant. Et ce qui ressemblait au départ à un petit coin de paradis se transforme en enfer au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans l’univers cauchemardesque d’un tueur en série qui semble insaisissable. Résultat: du tout bon thriller à vous maintenir en haleine de la première à la dernière page et sans doute un nouveau best-seller, pour le narrateur mais surtout l’auteur, le vrai, James Patterson. Avec plus de cent millions d’ouvrages vendus, il est l’auteur de thrillers le plus lu au monde. Il se classait d’ailleurs en 61e position du dernier classement Forbes des célébrités les plus riches publié en juin, devançant même Stephen King, 68e. Au palmarès de ce phénomène littéraire, à qui l’on doit  notamment deux séries cultes («Alex Cross» et le «Women Murder Club», objet d’une série télé), figure aussi un Edgar Award, le prix de littérature policière le plus prisé.

Christelle

«Bikini», de James Patterson et Maxine Paetro, éditions JC Lattès, 380 pages, 20 €

Cote : 4/5