Lettres insolites de Françoise Dorin

francoise dorin

En voilà des lettres insolites que nous livre ici Françoise Dorin! Dans ses missives qu’elle n’a (bizarrement!) pas envoyées, l’auteure de « La mouflette » s’adresse à son nombril, à ses deux moitiés qu’elle baptise « Paule Nord » et « Paule Sud », aux répondeurs automatiques, à la fée Pilule et même au bonheur, carrément! Mais Françoise Dorin prend aussi sa plume pour écrire à une habitante de l’été, « l’abominable femme du mois d’août », celle qui nous agace avec tous ses défilés de mode sur la plage. Son « beau » voisin y passe également. Un voisin particulier comme on le découvre à la fin! Ont droit également à une de ses lettres non envoyées « l’obsédée des calories » et celui qui aurait pu être un amour de jeunesse mais qui n’a été qu’une erreur de jeunesse! Mais parmi toutes ses lettres, notre préférée reste celle dédiée à son carnet d’adresses. Un carnet d’adresse un brin particulier puisqu’à la lettre A y figuraient les Andouilles, Amicaux et Agressifs. La lettre B était réservée aux Bavards, Bornés et Bigames et le C aux Connards, qu’ils soient des Connards inoffensifs, malveillants ou prétentieux… Pas sûr qu’on aurait aimé figurer parmi ses connaissances!  

Christelle 

« Les lettres que je n’ai pas envoyées » par Françoise Dorin (Plon), 226 pages, 16 € 

Cote: 3/5