La cuisine de l’âge de pierre

regimepaleoLe régime paléo, kesako? Il s’agit d’un régime fondé sur le mode alimentaire de l’ère paléolithique, c’est-à-dire qui remonte à environ 2,5 millions d’années avant notre ère, à l’époque de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs qui se nourrissaient exclusivement de viandes, de poissons, de fruits, de graines et de légumes. Une alimentation qui répond parfaitement aux besoins originels de notre organisme.

Basta donc les denrées industrielles dont on se goinfre aujourd’hui. Idem aussi pour les produits laitiers, les céréales, l’alcool, le sucre et tous ces aliments à l’origine de nombreuses maladies modernes. Il est notamment sans gluten, pauvre en graisse saturées (induisant donc une baisse du cholestérol), et inclut de nombreux fruits et légumes (ce qui permet d’atteindre sans peine les cinq fruits et légumes préconisés au quotidien).

Pas encore franchement convaincu? L’auteur propose 100 recettes (petit-déjeuner, en-cas, soupes, salades, plats, gâteaux, biscuits, pancakes et même hamburgers et pizzas) à base d’aliments non transformés. Choux de Bruxelles rôtis aux marrons, épinards au lait de coco et aux amandes effilées, curry thaï de poulet, saumon en croûte d’amande et de macadamia, fruits grillés au miel et à la cannelle… sont quelques-unes de ces recettes alléchantes proposées pour se convaincre de tester, histoire de voir…

Christelle

« Le régime paléo », de Daniel Green, éditions Larousse, 14,90 €

Cote: 3/5

Au poil !

barbes-et-moustachesCe livre contient tout ce qu’il faut savoir en matière de poil! Il aidera pas à pas chaque papa à trouver son style de barbe ou de moustache et surtout le conseillera sur la manière de les entretenir. Barbe de deux ou trois jours, sculptée, longue… Moustache à la Clark Gable, en brosse, à la française… Écrit par la seule barbière de France, Sarah DanielHamzi, ce petit guide conseille sur le style à adopter en fonction de la forme du visage. On y trouve aussi un brin d’histoire. Et bien sûr la liste du matériel indispensable au parfait barbier. Le peigne, le blaireau, la tondeuse, le coupe-chou, la pierre d’alun. Et le rasoir: mécanique ou électrique, à vous de trancher! Surtout qu’il paraît que le poil redevient sacrément tendance et qu’un homme sur trois aujourd’hui a franchi le pas…

Christelle

«Barbes et moustaches», de Sarah DanielHamzi, éditions Larousse, 128 pages, 6,90 €

Cote: 4/5

Cuisine du monde

biblioDécollage immédiat pour un tour du monde gustatif avec cette bibliothèque Larousse aux allures de valise. Cap sur l’Italie, l’Espagne, le Maroc et Moyen-Orient, la Chine, le Vietnam et la Thaïlande, l’Inde, le Japon, New York, Mexico, pour finir par les Antilles. Le rayonnage répertorie les grands classiques comme les recettes les plus originales de chacun de ces pays. Un petit carnet à ranger dans le tiroir permet d’y ajouter nos recettes exotiques préférées.

Christelle

« La petite bibliothèque des cuisines du monde », éditions Larousse, 21,90 €

Cote: 4/5

Des images et du son

Quel bébé animal rugit? Où se cachent bébé ourson et bébé singe? Qui vit dans le poulailler? Et qui aime se rouler dans la boue? Pour le découvrir, il suffit de soulever les volets présents sur les différentes pages de ces petits livres qui offrent à la fois des images et du son. Car outre les images à regarder et les volets à découvrir, il y a aussi des sons à écouter. En plus de répondre à une situation, le volet de droite émet en effet un son une fois soulevé! Un seul inconvénient peut-être: si les pages cartonnées résisteront sans problème à l’impatience des bébés, les volets, eux, seront souvent soumis à rudes épreuves par leurs petites mains agiles!

Christelle

« Bonjour la ferme », illustrations de Pierre Caillou, sons de Lionel Lecreux, éditions Larousse, 12 pages, 9,95 €

« Bébés animaux », illustrations de Pierre Caillou, sons de Lionel Lecreux, éditions Larousse, 12 pages, 9,95 €

Cote: 4/5

Et que cela saute !

On aime ces coffrets  Larousse prêt à l’emploi, où le livre de cuisine est vendu directement avec l’ustensile à la base de toutes les recettes du bouquin!  Outre un mini livre dévoilant tous les secrets des pancakes et des blinis, ce coffret-ci contient donc une poële au format adéquat et qui plus est compatible tous feux (y compris induction). Il ne reste donc plus qu’à fabriquer la pâte de base et choisir sa recette. Pancakes aux myrtilles et crème au mascarpone, à la banane et au chocolat ou au poires caramélisées, nems à la crème citronnée, crêpes au lait de coco et coulis au chocolat, pannequets au chèvre et aux abricots ou blinis courgettes-feta et curry-coriandre? Sucrées ou salées, classiques ou fantaisistes, voilà plein d’idées de petites gourmandises à satisfaire sans plus tarder! Alors et que cela saute!

Christelle

« Pancakes & blinis (& mini-crêpes) », de Corinne Jausserand, photos de Caroline Faccioli, éditions Larousse, 15,90 €

Cote: 4/5

Cupcakes de toutes les couleurs

Une idée de dernière minute pour la fête des mères? Lui fabriquer des cupcakes! Larousse propose un coffret « atelier cupcakes », comprenant un mini livre pour tout savoir sur la fabrication de ces délicieux petits biscuits recouverts de glaçage ou de crème à décorer à l’infini ainsi que 16 moules de toutes les couleurs en silicone réutilisables. Parmi les 20 recettes illustrées, on trouve les traditionnels cupcakes façon quatre-quarts mais aussi les cupcakes aux fruits confis, au caramel au beurre salé, à la rose ou encore au pavot et au gingembre. De quoi impressionner maman pour sa fête. Car bien sûr, le but est d’offrir à maman les cupcakes prêts à être dévorés, pas de les lui faire faire!

Christelle

« L’atelier cupcakes », de Corinne Jausserand, éditions Larousse, 60 pages, 10,90 €

Cote: 4/5

A paraître prochainement aussi dans cette collection: « L’atelier cakes et muffins ».

Vision corrosive de l’état de la planète

Impertinent, incisif, limpide et même parfois caustique, ce dictionnaire offre une vision corrosive de l’état du monde. En 150 entrées, de «Abkhazie» à «zéro morts», il s’attaque tour à tour aux notions abstraites (frappes chirurgicales, choc des civilisations), aux théories (altermondialisation), aux personnalités marquantes (Ingrid Betancourt, José bové, Berlusconi, Barack Obama…) et à l’air du temps (Benetton, James Bond). Ainsi par exemple, pour la première entrée, l’auteur constate que chacun applique les principes fondamentaux de façon sélective. Au Kosovo, les Occidentaux ont fait prévaloir les principes du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes contre celui de l’intégrité territoriale, défendu par la Russie. Alors qu’en Abkhazie, la Russie a privilégié le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes contre l’intégrité territoriale, défendue par les Occidentaux… Un dico utile pour tous ceux que la politique internationale passionne.

«Dictionnaire incorrect de l’état du monde», de Pascal Boniface, éditions Larousse, 320 pages, 20 €

Cote: 4/5

Dico pour bédéphiles

Le dico mondial 2010 de la BD est paru, revu et largement complété. Destiné aux bédéphiles de tous bords, il retrace l’histoire et l’actualité  du 9e art,  à travers plus de 2.200 articles. Une nouvelle édition qui intègre les trois phénomènes les plus marquants de ces dernières années: la vague des «indépendants», la reconnaissance des mangas japonais et la mondialisation de la production.

«Ce dictionnaire fait un bilan en 2010 du passé et du présent de la bande dessinée et, je l’espère, ouvre des perspectives d’avenir», explique l’auteur, Patrick Gaumer (photo), reconnu comme l’un des meilleurs historiens mondiaux du 9e art.

© Larousse

Les séries ou personnages à succès comme «Le Chat», «Hellboy» ou «Max & Lily» côtoient dans cette édition 2010 des «grands anciens» pas encore répertoriés tels que le Franco-Russe Caran d’Ache, le Québécois Joseph Charlebois, le Belgo-Égyptien Kiko ou le Liégeois Marcel Maréchal.

Mais à côté des classiques figurent également des représentants «d’une nouvelle vague» parmi lesquels on retrouve Matthieu Bonhomme, Christian De Metter, Gwen (De Bonneval), Olivier et Jérôme Jouvray, Éric Liberge, Lisa Mandel, Ralph Meyer, Cyril Pedrosa, Sylvain Savoia, Bastien Vives… Sans oublier les «indépendants» tels qu’Alfred, Christopher, Ludovic Debeurme, Gipi, Bruno Heitz, Patrice Killoffer, Linda Medley, Morvandiau, Mezzo, David Prudhomme ou Tom Tirabosco.

Les amateurs de mangas n’ont pas été oubliés non plus. Si la première version de ce dictionnaire, en 1993, comptait 15 titres mangas, l’édition 2010 en contient près de 1.500, des grands classiques (Black Jack, Detective Conan, Golgo 13…) aux blockbusters nippons (Deathnote, Fruits basket, Fullmetal alchemist, Satan 666, etc.).

Un cahier central de 96 pages tout en couleur offre par ailleurs un panorama des principaux pays et continents producteurs de bande dessinée. L’occasion par exemple de découvrir la BD africaine ou le manhua chinois…

Ce précieux dico renseigne également sur des termes techniques comme «seinen», «shôjo» ou «shônen».

L’ouvrage s’appuie également sur une importante iconographie, rassemblant plus de 1.200 images (malheureusement en grande partie en noir et blanc).

Un ouvrage destiné «à tous les passionnés… et à ceux qui vont le devenir»!

Christelle

« Dictionnaire mondial de la BD », de Patrick Gaumer, éditions Larousse, 1056 pages, 50,50 €

Cote: 4/5

Pâtisserie, pain ou pizza ?

Un peu de pâte, quelques ingrédients et le tour est joué! Tartes salées gourmandes, tourtes à l’anglaise, pâtisseries sucrées, gourmandises orientales et spécialités de pains et pizzas: les possibilités sont nombreuses! Ce Larousse de la nouvelle collection « esprit gourmand » (tout nous, quoi!) propose 150 recettes variées de « tartes feuilletées & Cie ». Les recettes sont accompagnées d’une photo, de quoi donner une idée précise du résultat final à obtenir! Il ne reste plus qu’à choisir par quoi commencer: tarte citron meringuée, classique apple pie, tartelettes au fromage de chèvre et à la pomme ou profiteroles ?

Christelle

« Tartes feuilletées & Cie », éditions Larousse, 256 pages, 10,90 €

Cote: 4/5

Une année sous le signe de la biodiversité

Cette année 2010 est placée sous le signe de la biodiversité… du moins dans le nouvel agenda Truffaut 2010. Ce bel agenda, pratique à manipuler grâce à sa reliure en spirale,  propose pour chaque mois de l’année une double page photo de fruits ou légumes, ainsi qu’une 2e double page avec des recettes de cuisine (soupe de fleurs de violette, une mousse de fleurs de primevères, salade estivale de capucines..). Sans oublier 12 ateliers pratiques pour constituer et mettre en valeur son  herbier.  Année fleurie garantie!

Christelle

« L’agenda Truffaut 2010 », éditions Larousse, 192 pages, 17,90 €

Le rêve de tout amateur de chocolat !

la petite bibliothèque du chocolatVoici le cadeau rêvé de tout amateur de chocolat qui se respecte: « La petite bibliothèque du chocolat »! L’idée à elle seule a de quoi faire saliver tou(te)s les gourmand(e)s! Présentés sous la forme d’une petite bibliothèque (24,9 cm de haut sur 16,9 cm de large et 13 cm de long) de couleur… brun chocolat of course, ces huit petits livres de 64 pages proposent un total de pas moins de 224 recettes joliment illustrées. Chaque livre a son thème. Chocolat bon enfant pour ravir les petits gourmands (cakes, muffins, pâte à tartiner…). Glaçant pour le chocolat version glacée sous toutes ses formes (glaces, sorbets, bavarois…).  Gourmand, pour les petites friandises irrésistibles comme les truffes, fruits déguisés, sucettes… Craquant, pour toutes les recettes qui croustillent (crumbles, feuilletés…). Bluffant, pour ses compositions originales qui épateront même les habitués du chocolat. Fondant, comme le moelleux qui vous fait fondre de plaisir. Elégant, pour les dîners chics et raffinés. Et enfin extravagant, avec des sucrés-salés incroyables (soupes, nems, raviolis…).  La bibliothèque contient en outre un petit tiroir pour ranger un carnet où noter ses propres expériences gastronomiques… et y cacher quelques carrés de chocolat évidemment!

Christelle

« La petite bibliothèque du chocolat » (Larousse), 20,90 €
Cote: 5/5
 
 
 

 

Vampires & co

Entre la sortie de la suite «officielle» de «Dracula» et l’adaptation au cinéma du deuxième volet de la saga «Twilight », voici une (petite) sélection d’ouvrages qui devraient satisfaire les assoiffés d’hémoglobine…

Du sang frais chez les Dracula

Dracula l immortelDacre Stoker, l’arrière petit-neveu de l’auteur de «Dracula», vient de publier la suite «officielle» (comprenez autorisée par les autres descendants) du chef-d’oeuvre de son aïeul.

Pour ressusciter le mythe, Dacre Stoker s’est allié avec un spécialiste des vampires, Ian Holt, membre de la «Société transylvanienne de Dracula».

Le roman de Bram Stoker, paru en 1897, s’inspirait d’un personnage historique, un seigneur des Carpates du XVe siècle, Vlad Tepes, «Vlad l’empaleur», redouté pour sa cruauté. «Dracula l’immortel» a lui été réalisé à partir des notes personnelles de Bram Stoker. On y retrouve ainsi un policier, l’inspecteur Cotford, dont l’éditeur de Bram Stoker n’aurait pas voulu jadis. Mais Bram Stoker lui-même y tient un rôle. Fait aussi son apparition dans cette version, une comtesse lesbienne vampire, Elizabeth Bàthory.  

L’intrigue se déroule en 1912, soit 25 ans après la sortie de ses premières aventures. Des meurtres effroyables à Londres et à Paris font croire à Mina Harker et ses anciens compagnons qui ont survécu à la première histoire que le Prince des ténèbres n’est finalement pas mort.

A en croire la rumeur, Bram Stoker aurait projeté une suite aux Etats-Unis pour Dracula.  C’est, semble-t-il, le chemin que comptent prendre aussi son arrière-petit-neveu et Ian Holt. C’est à tout le moins ce que laisse supposer la fin de ce pavé de 500 pages qui se croque à pleines dents.

«Dracula l’immortel», de Dacre Stoker et Ian Holt, éditions Michel Lafon, 510 pages, 22,95 €

http://www.dracula-limmortel.com

Cote:4/5

Lestat ressuscitélestat le vampire anne rice

Les éditions Albin Michel viennent de republier l’une des  Chroniques des vampires d’Anne Rice, la suite de « Entretien avec un vampire », paru pour la première fois en français en 1988. On y retrouve à La Nouvelle-Orleans Lestat le vampire qui, après 55 ans de sommeil, est devenu… une star du rock, jouant une musique à réveiller les morts! Ce chef-d’oeuvre d’une des reines du genre raconte l’histoire de ce puissant vampire, que beaucoup ont découvert au cinéma, incarné par Tom Cruise. S’il paraissait alors peu sympathique raconté du point de vue de Louis (alias Brad Pitt sur grand écran), on le redécouvre aujourd’hui sous un autre jour (mais je devrais sans doute plutôt dire « nuit »), bourré d’humour,  en quête d’amour et même plutôt attentionné parfois, bien que toujours un peu insolent… Il nous raconte sa jeunesse, benjamin d’une famille de hobereaux ruinés, et la façon dont il est devenu un vampire, peu avant la Révolution française. On y fait la rencontre de Gabrielle et de Nicolas. Et on en apprend davantage aussi sur Armand et le Théâtre des vampires, ainsi que sur Marius, le créateur de Lestat, qui va lui révéler le secret de l’origine des vampires… On y fait enfin la connaissance d’Akasha et Enkil. Une Akasha qu’on retrouve dans « La reine de damnés », troisième volume de la série… Car l’histoire n’est heureusement pas finie, les autres vampires étant loin d’être ravis que Lestat ose ainsi dévoiler  leur existence aux mortels dans ses chansons… Bref, une série à vous rendre complètement accro!

« Lestat le vampire », d’Anne Rice, éditions Albin Michel, 528 pages, 20 €

Cote: 5/5

Fiancée à un vampire…

comment se débarrasser d'un vampire amoureuxComment se débarrasser d’un vampire amoureux? Telle est la question que se pose Jessica, 17 ans, une ado américaine comme tout le monde. Enfin, comme tout le monde, pas tout à fait. Si elle sait que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Antanasia, ils ont omis de lui expliquer que ses parents biologiques étaient des… vampires. Et qu’ils l’avaient fiancée, dès sa naissance, à un prince vampire, Lucius Vladescu. Alors quand ce dernier débarque dans l’Etat de Pennsylvanie où vivent Jessica et sa famille pour récupérer sa promise, la belle n’a pas trop envie de la suivre. Car Lucius a beau être musclé, élégant, prévenant, sublime et faire craquer tout son lycée, Jessica, elle, en aime un autre… Un premier roman drôle et captivant pour Beth Fantaskey qui devrait séduire les ados de 12 ans et plus. Si sa mythologie est loin d’être aussi étoffée que celle créée par Stephenie Meyer, on se laisse néanmoins captiver par ses personnages qu’on retrouvera avec plaisir dans la suite du livre, sur laquelle travaille l’auteure actuellement.

« Comment se débarrasser d’un vampire amoureux », de Beth Fantaskey, éditions Msk, 412 pages, 16 €

Cote: 4/5

Encore d’autres créatures de la nuit… journal d un vampire 2

journal d'un vampire«Journal d’un vampire» est une autre série sur le thème des buveurs de sang, dont le tome 2 vient de paraître. Plus captivant encore que le premier volume, on y retrouve le ténébreux Stefan Salvatore et son frère Damon -tous deux changés en vampires quelques siècles plus tôt par Katherine, la femme qu’ils se disputaient alors-, mais aussi la belle Elena, Bonnie et ses dons paranormaux, Meredith, Matt et les autres. Après s’être noyée fin du tome 1, Elena s’est à son tour métamorphosée en vampire. Fell’s Church est donc loin de s’être débarrassée de ses créatures de la nuit. Tapie dans l’ombre, l’une d’elle semble déterminée à s’en prendre à Elena et ses amis. S’ils veulent la vaincre Stefan et Damon n’auront pas le choix: ils vont devoir s’allier pour empêcher que la femme qu’ils aiment leur soit de nouveau arrachée. Ce qu’on aime dans cette série? Que tout n’est pas toujours bien qui finit bien… Mais on ne vous en dira pas davantage! Petit bonus à la fin du livre: les premières pages du tome 3, qui promettent elles aussi pas mal de surprises…

«Journal d’un vampire – tomes 1 & 2», de L.J. Smith, éditions Hachette Jeunesse, 16 €

Cote : 4/5

Pour tout savoir sur les vampires et autres mythesmythes et légendes

Après les signes et les symboles, les éditions Larousse se penchent sur les légendes et les mythes. Parmi ceux-ci figurent bien sûr vampires, loups-garous, trolls, ogres, fantômes, spectres et autres créatures démoniaques. On y apprend notamment que les vampires, dans les mythes slaves, seraient des morts qui perpétuent leur existence physique en s’abreuvant la nuit venue du sang des vivants endormis; que les loups-garous -ou lycanthropes-, dans les légendes d’Europe, descendaient d’êtres humains mais se changeaient en loups à la pleine lune; et que les trolls, géants de la mythologie nordique, apparaissent bien souvent par groupe familiaux pour tourmenter les humains. Bref, que des gens charmants! Mais à côté de cela, on découvre aussi dans ce gros livre tout ce qu’il y a à savoir sur les sagas des dieux nordiques, les héros de la Grèce ancienne, le serpent à plumes des Aztèques ou sur les grandes oeuvres fondatrices telles que l’Odyssée, l’épopée indienne du Ramayana ou le Popol-Vuh.

« Petit Larousse illustré des légendes et des mythes », de Philip wilkinson, éditions Larousse, 352 pages, 24,90 €

Cote: 3/5

Une boîte à spaghettis pleine de recettes

spaghettisAprès la boîte à hamburgers, voici la boîte à spaghettis! Très original, ce livre prend en effet la forme de spaghettis pour nous livrer ses meilleures recettes du genre. Spaghettis classiques ou de blé complet, linguine (spaghettis plats pour les non initiés) ou bucatini (spaghettis épais), il y en a pour tous les goûts… De quoi bientôt tout savoir sur les spaghettis et sur les différentes façons de les accommoder, que ce soit en accompagnement ou en plat complet, avec de la viande, du poisson ou des fruits de mer. La boîte aimantée s’ouvre sur son côté droit pour nous laisser feuilleter ses recettes, accompagnées de photos. Un régal d’originalité!

Christelle

« 130 recettes de spaghettis made in Italy – La boîte à idées pour vos petits dîners », éditions Larousse, 320 pages, 9,90 €

Cote: 4/5

Tout pour décoder les signes et les symboles

symbolesOmniprésents dans la vie de tous les jours, les symboles foisonnent de sens cachés et d’interprétations diverses que ce beau livre nous aide à décrypter. En l’ouvrant à la page « amour », on y découvre par exemple un cœur traversé d’une flèche (représentant l’ardeur du sentiment amoureux), du gui (associé à la fertilité et sous lequel les gens s’embrassent), une feuille d’érable (emblème des amoureux en Chine et au Japon), mais aussi une rose rouge (emblème d’Aphrodite dans l’Antiquité), des tourterelles et un encadré sur la Saint-Valentin. Organisé de façon thématique, ce livre explore l’origine et la signification de plus de 2.000 symboles et signes, à travers les siècles et les continents. Des hiéroglyphes de l’Ancienne Égypte aux logos des sociétés modernes en passant par les emblèmes maçonniques, le cosmos, les animaux et les religions, toutes ces représentations au sens souvent obscurs pour les non initiés  y sont décryptées, analysées et richement illustrées. A noter qu’une page est même consacrée  aux symboles phalliques, parmi lesquels figurent notamment le pistolet, la fusée, la voiture de sport et la guitare…

Christelle

«Symboles et signes – Origines et interprétations», de Miranda Bruce-Milford, éditions Larousse, 352 pages, 29,90 €

 Cote : 3/5

Les secrets des tarots

tarotsQui a dit que Larousse ne publiait que des dictionnaires et encyclopédies ? Parmi les titres de ces éditions, on trouve aussi… une boîte à tarots! Ce coffret apprend à tirer et interpréter les cartes, pour soi comme pour les autres. Il contient un jeu de 78 cartes ou  arcanes, ainsi que petit livret d’interprétation qui détaille les cinq méthodes de tirage les plus utilisées. Celui-ci donne aussi des conseils pratiques aux débutants pour se préparer à une séance de lecture (allumer une bougie, etc.) et se familiariser avec les cartes. Chacune des cartes y est bien sûr décrite et sa signification explicitée. Alors à vous de jouer: entre le pendu, le magicien, le fou, le valet de bâton et le cavalier de bâton, que vous réserve donc le destin?

Christelle

«La boîte à tarots», éditions Larousse, 16,70 €

Cote: 3/5