Vampires & co

Entre la sortie de la suite «officielle» de «Dracula» et l’adaptation au cinéma du deuxième volet de la saga «Twilight », voici une (petite) sélection d’ouvrages qui devraient satisfaire les assoiffés d’hémoglobine…

Du sang frais chez les Dracula

Dracula l immortelDacre Stoker, l’arrière petit-neveu de l’auteur de «Dracula», vient de publier la suite «officielle» (comprenez autorisée par les autres descendants) du chef-d’oeuvre de son aïeul.

Pour ressusciter le mythe, Dacre Stoker s’est allié avec un spécialiste des vampires, Ian Holt, membre de la «Société transylvanienne de Dracula».

Le roman de Bram Stoker, paru en 1897, s’inspirait d’un personnage historique, un seigneur des Carpates du XVe siècle, Vlad Tepes, «Vlad l’empaleur», redouté pour sa cruauté. «Dracula l’immortel» a lui été réalisé à partir des notes personnelles de Bram Stoker. On y retrouve ainsi un policier, l’inspecteur Cotford, dont l’éditeur de Bram Stoker n’aurait pas voulu jadis. Mais Bram Stoker lui-même y tient un rôle. Fait aussi son apparition dans cette version, une comtesse lesbienne vampire, Elizabeth Bàthory.  

L’intrigue se déroule en 1912, soit 25 ans après la sortie de ses premières aventures. Des meurtres effroyables à Londres et à Paris font croire à Mina Harker et ses anciens compagnons qui ont survécu à la première histoire que le Prince des ténèbres n’est finalement pas mort.

A en croire la rumeur, Bram Stoker aurait projeté une suite aux Etats-Unis pour Dracula.  C’est, semble-t-il, le chemin que comptent prendre aussi son arrière-petit-neveu et Ian Holt. C’est à tout le moins ce que laisse supposer la fin de ce pavé de 500 pages qui se croque à pleines dents.

«Dracula l’immortel», de Dacre Stoker et Ian Holt, éditions Michel Lafon, 510 pages, 22,95 €

http://www.dracula-limmortel.com

Cote:4/5

Lestat ressuscitélestat le vampire anne rice

Les éditions Albin Michel viennent de republier l’une des  Chroniques des vampires d’Anne Rice, la suite de « Entretien avec un vampire », paru pour la première fois en français en 1988. On y retrouve à La Nouvelle-Orleans Lestat le vampire qui, après 55 ans de sommeil, est devenu… une star du rock, jouant une musique à réveiller les morts! Ce chef-d’oeuvre d’une des reines du genre raconte l’histoire de ce puissant vampire, que beaucoup ont découvert au cinéma, incarné par Tom Cruise. S’il paraissait alors peu sympathique raconté du point de vue de Louis (alias Brad Pitt sur grand écran), on le redécouvre aujourd’hui sous un autre jour (mais je devrais sans doute plutôt dire « nuit »), bourré d’humour,  en quête d’amour et même plutôt attentionné parfois, bien que toujours un peu insolent… Il nous raconte sa jeunesse, benjamin d’une famille de hobereaux ruinés, et la façon dont il est devenu un vampire, peu avant la Révolution française. On y fait la rencontre de Gabrielle et de Nicolas. Et on en apprend davantage aussi sur Armand et le Théâtre des vampires, ainsi que sur Marius, le créateur de Lestat, qui va lui révéler le secret de l’origine des vampires… On y fait enfin la connaissance d’Akasha et Enkil. Une Akasha qu’on retrouve dans « La reine de damnés », troisième volume de la série… Car l’histoire n’est heureusement pas finie, les autres vampires étant loin d’être ravis que Lestat ose ainsi dévoiler  leur existence aux mortels dans ses chansons… Bref, une série à vous rendre complètement accro!

« Lestat le vampire », d’Anne Rice, éditions Albin Michel, 528 pages, 20 €

Cote: 5/5

Fiancée à un vampire…

comment se débarrasser d'un vampire amoureuxComment se débarrasser d’un vampire amoureux? Telle est la question que se pose Jessica, 17 ans, une ado américaine comme tout le monde. Enfin, comme tout le monde, pas tout à fait. Si elle sait que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Antanasia, ils ont omis de lui expliquer que ses parents biologiques étaient des… vampires. Et qu’ils l’avaient fiancée, dès sa naissance, à un prince vampire, Lucius Vladescu. Alors quand ce dernier débarque dans l’Etat de Pennsylvanie où vivent Jessica et sa famille pour récupérer sa promise, la belle n’a pas trop envie de la suivre. Car Lucius a beau être musclé, élégant, prévenant, sublime et faire craquer tout son lycée, Jessica, elle, en aime un autre… Un premier roman drôle et captivant pour Beth Fantaskey qui devrait séduire les ados de 12 ans et plus. Si sa mythologie est loin d’être aussi étoffée que celle créée par Stephenie Meyer, on se laisse néanmoins captiver par ses personnages qu’on retrouvera avec plaisir dans la suite du livre, sur laquelle travaille l’auteure actuellement.

« Comment se débarrasser d’un vampire amoureux », de Beth Fantaskey, éditions Msk, 412 pages, 16 €

Cote: 4/5

Encore d’autres créatures de la nuit… journal d un vampire 2

journal d'un vampire«Journal d’un vampire» est une autre série sur le thème des buveurs de sang, dont le tome 2 vient de paraître. Plus captivant encore que le premier volume, on y retrouve le ténébreux Stefan Salvatore et son frère Damon -tous deux changés en vampires quelques siècles plus tôt par Katherine, la femme qu’ils se disputaient alors-, mais aussi la belle Elena, Bonnie et ses dons paranormaux, Meredith, Matt et les autres. Après s’être noyée fin du tome 1, Elena s’est à son tour métamorphosée en vampire. Fell’s Church est donc loin de s’être débarrassée de ses créatures de la nuit. Tapie dans l’ombre, l’une d’elle semble déterminée à s’en prendre à Elena et ses amis. S’ils veulent la vaincre Stefan et Damon n’auront pas le choix: ils vont devoir s’allier pour empêcher que la femme qu’ils aiment leur soit de nouveau arrachée. Ce qu’on aime dans cette série? Que tout n’est pas toujours bien qui finit bien… Mais on ne vous en dira pas davantage! Petit bonus à la fin du livre: les premières pages du tome 3, qui promettent elles aussi pas mal de surprises…

«Journal d’un vampire – tomes 1 & 2», de L.J. Smith, éditions Hachette Jeunesse, 16 €

Cote : 4/5

Pour tout savoir sur les vampires et autres mythesmythes et légendes

Après les signes et les symboles, les éditions Larousse se penchent sur les légendes et les mythes. Parmi ceux-ci figurent bien sûr vampires, loups-garous, trolls, ogres, fantômes, spectres et autres créatures démoniaques. On y apprend notamment que les vampires, dans les mythes slaves, seraient des morts qui perpétuent leur existence physique en s’abreuvant la nuit venue du sang des vivants endormis; que les loups-garous -ou lycanthropes-, dans les légendes d’Europe, descendaient d’êtres humains mais se changeaient en loups à la pleine lune; et que les trolls, géants de la mythologie nordique, apparaissent bien souvent par groupe familiaux pour tourmenter les humains. Bref, que des gens charmants! Mais à côté de cela, on découvre aussi dans ce gros livre tout ce qu’il y a à savoir sur les sagas des dieux nordiques, les héros de la Grèce ancienne, le serpent à plumes des Aztèques ou sur les grandes oeuvres fondatrices telles que l’Odyssée, l’épopée indienne du Ramayana ou le Popol-Vuh.

« Petit Larousse illustré des légendes et des mythes », de Philip wilkinson, éditions Larousse, 352 pages, 24,90 €

Cote: 3/5