Un thriller à la frontière de la réalité

Daniel Suarez: voilà un nouveau nom à retenir pour les amateurs de thrillers. Son roman, «Daemon», risque fort bien de vous poursuivre bien après sa dernière page lue… Matthew Sobol, jeune pdg d’une société de conception de jeux vidéo cultes, est emporté par un cancer. Mais avant de mourir, il a décidé de déclencher le chaos… Pour cela, il a élaboré un «démon» particulièrement dangereux qui s’infiltre dans les réseaux informatiques mondiaux, réalise des transferts bancaires, recrute des personnes pour le servir, mais surtout… tue. L’inspecteur Peter Sebeck se retrouve chargé de l’enquête. Mais que faire face à un criminel hors d’atteinte de la justice, qui lui parle depuis sa tombe, et dont le but reste incompréhensif? Expert en technologie et consultant en informatique pour plusieurs sociétés importantes, Daniel Suarez signe ici un premier roman palpitant, à la frontière de la réalité. Car le plus terrifiant dans «Daemon», c’est que toutes les technologies mises en scène existent réellement. Publié d’abord à compte d’auteur, ce livre a remporté un tel succès qu’une maison d’édition américaine s’est empressée d’en racheter les droits. Un film est également en préparation tandis que l’auteur, qui vit en Californie, vient de publier en anglais FreedomTM, son second roman. Espérons qu’il sera rapidement traduit en français!

Christelle

«Daemon», de Daniel Suarez, éditions Fleuve Noir, 588 pages, 20,90 €

Cote: 5/5

www.thedaemon.com