Tranches de vie

Colum McCannPrenant comme prétexte la balade incongrue dans les airs, entre les deux tours jumelles du World Trade Center, d’un funambule par un matin d’août 1974 à New York, Colum McCann nous conte dans son dernier roman des tranches de vie. Celle d’un prêtre irlandais vivant dans un taudis du Bronx et qui cherche Dieu au milieu des prostituées et des miséreux. Celle aussi de mères de jeunes soldats disparus au Vietnam folles de douleur face à l’inacceptable. Celle encore d’un couple d’artistes, d’as de l’informatique et d’un jeune taggeur. Celle enfin d’une prostituée qui, depuis sa cellule d’une prison new-yorkaise, nous crie son désespoir. Des destins de gens ordinaires qui se croisent et s’entrecoupent tandis que le vaste monde, comme dans le poème d’Alfred Lord Tennyson, poursuit sa course folle. Une très belle histoire faite de rencontres fortuites, d’amours impossible et d’amitiés improbables avec une petite touche de nostalgie pour cette rentrée.

Christelle

«Et que le vaste monde poursuive sa course folle», de Colum McCann, éditions Belfond, 448 pages, 22 €

Cote: 4/5