Qui Antonio tuera-t-il ce soir ?

Comme l’annonce d’emblée le titre du roman, l’histoire débute par un gros plan sur Antonio s’apprêtant à sortir de chez lui pour aller tuer l’assassin de son fils. Mais qui Antonio tuera-t-il ce soir? Telle est la question qui va maintenir le lecteur en haleine d’un bout à l’autre de ce thriller. Flashback onze mois plus tôt. Parti faire du vélo, le fils d’Antonio et Sylvia meurt renversé par un chauffard qui a pris la fuite. Sylvia fait jurer à son mari qu’il vengera leur fils et tuera son meurtrier. Mais l’enquête piétine. Puis, un soir, Antonio découvre qu’un cadre de la boîte dans laquelle il travaille a un comportement vraiment suspect. Mais alors qu’il s’apprête à passer à l’acte et tenir la promesse faite à sa femme, les gendarmes l’informent qu’ils ont arrêté le coupable et que celui-ci est passé aux aveux. Or, il ne s’agit pas du même individu…

Un roman à quatre voix qui nous plonge tour à tour dans les pensées d’Antonio et de sa femme Sylvia, mais aussi de Jean-Pierre, l’assassin, et de son épouse, Christine. Car après s’être attaqué aux pensées de la « Femme du monstre » en 2007, l’auteur, directeur des programmes de Paris Première, s’attaque cette fois au thème de la justice personnelle. Un roman captivant.

Christelle

« Ce soir je vais tuer l’assassin de mon fils » de Jacques Expert, éditions Anne Carrière, 256 pages, 18 €

Cote: 4/5