Tensions maximales

norekÔ déception! Non par l’intrigue -on vous rassure!- mais parce que « Surtensions » referme la trilogie des aventures du capitaine Coste et de son équipe, entamée avec « Code 93 » et « Territoires ». Pas de cadavres qui s’enflamment cette fois, ni de petits vieux qui arrondissent leur fin de mois en planquant des pains de cocaïne. Mais l’auteur, Olivier Norek (par ailleurs lieutenant de police dans le 9-3, faut-il le rappeler) ne ménage pas ses personnages pour autant et les confronte à une sœur prête à tout pour faire évader son petit frère de prison. Au cœur de l’histoire également, ce père de famille qui voit débarquer dans son salon quatre prédateurs bien décider à s’installer. Et pour entrecouper le récit, les tranches de vie de cinq criminels: un pédophile, un assassin, un ancien légionnaire serbe, un kidnappeur et un braqueur. Au fil des pages qu’on a de plus en plus hâte de tourner, les pièces du puzzle s’emboîtent. Ce dernier tome de la trilogie n’a donc pas usurpé son titre,  Coste et son équipe étant toujours aussi doués pour faire monter la tension!

Christelle

« Surtensions », d’Olivier Norek, éditions Michel Lafon, 480 pages, 22,70 €

Cote: 4/5

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s