Comédie capillaire

Il_etait_une_fois_dans_le_metroMaya est chef de produits capillaires au sein du service marketing d’une grande firme cosmétique. Un boulot qui la passionne, au point que, même dans le métro, elle ne peut s’empêcher de scruter les cheveux des gens à la recherche d’idées de shampoings ou de soins innovants. Mais un matin, entre son domicile et le boulot, quelqu’un lui arrache son portable dans le métro. Un homme se lance à la poursuite du voleur. C’est ainsi que Maya fait la connaissance de Roger, un SDF en costume cravate. Roger l’émeut, et Maya décide d’en faire son nouveau « produit ». Elle tente donc d’élaborer pour lui une stratégie marketing de telle sorte que les gens aient envie en le voyant de faire un geste pour lui permettre de sortir enfin de son impasse. L’idée est belle, mais un brin utopiste. Mais heureusement, si l’héroïne est naïve, tous les ingrédients sont là pour permettre aux grandes romantiques de passer malgré tout un bon moment en sa compagnie…

Christelle

« Il était une fois dans le métro », de Karen Merran, éditions Michel Lafon, 288 pages, 16,95 €

Cote: 3/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s