Abracadabra !

gateau-magiqueUne couche de flan, une couche de crème, et une génoise pour recouvrir le tout! C’est ce qu’on appelle un gâteau magique. Pourquoi magique? Parce que si ces gâteaux ont l’art d’épater la galerie, leur réalisation n’a vraiment rien de sorcier! Des œufs, du sucre, de la farine, du beurre et du lait: voilà tout ce dont vous avez besoin pour sa fabrication. Car toute la magie opère dans le temps de cuisson. La pâte, très liquide, se divise en effet d’elle même en trois couches distinctes sous l’effet de la cuisson lente à 150°. La taille du moule (24 cm)  a elle aussi toute son importance. De même que les deux heures minimum de repos au frigo avant de déguster: pas le genre de gâteau qu’on prépare vite fait à la dernière minute donc. Pour  le reste, le plus dur consiste à décider lequel on va tenter en premier. Caramel au beurre salé, citron-pavot, fraise-rhubarbe ou poires spéculoos?A moins que ce ne soit finalement le framboise thé-matcha? Mais les amateurs de salé y trouveront aussi leur bonheur et auront, eux, à trancher entre la version olives, lardons et feta, la chèvre-figues ou la quiche magique à la moutarde…

Christelle

« Le gâteau magique », de Christelle Huet-Gomez, éditions Marabout, collections Les petits plats, 72 pages, 7,90 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s