Le corbeau et les perroquets

EES_perroquets_arezzoLes Bruxellois qui habitent dans le coin le savent, il y a plein de perruches et de perroquets sur la place Guy d’Arezzo à Uccle. Mais il y a apparemment aussi un corbeau et ce dernier, aux allures de colombe, envoie de bien mystérieuses lettres d’amour aux riverains. «Ce mot simplement pour te signaler que je t’aime. Signé: tu sais qui.» Sauf que ce «tu sais qui» se révèle des plus énigmatiques pour la plupart des riverains de cette place qui ont, à tout le moins, une vie sexuelle mouvementée… Pour ne pas dire parfois carrément débridée! Entre l’homme politique qui rappelle furieusement un certain DSK, le couple BCBG, la poule de luxe, les femmes au foyer, le célèbre écrivain, l’étudiant et la fleuriste, sans oublier le beau jardinier, toutes les conjugaisons ou presque deviennent possibles sous la plume d’un Eric-Emmanuel Schmitt d’humeur libertine. Et c’est donc avec délectation qu’on découvre les petits travers de tout ce beau monde. Même si on se demande parfois si les 700 pages de cette brique étaient toutes bien nécessaires.

Christelle

«Les perroquets de la place d’Arezzo», d’Eric-Emmanuel Schmitt, éditions Albin Michel, 734 pages, 24,90 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s