Un Mary Higgins Clark pour la plage

UNE_CHANSON_DOUCE_jaqu_mhcKate est plongée dans le coma. Elle se trouvait dans la manufacture familiale de copies de meubles anciens lorsque que celle-ci a explosé, ravagée par les flammes. L’employé de son père présent avec elle sur les lieux a eu moins de chance: il est décédé dans l’incendie. Pour la police, Kate fait figure de suspecte. Que faisait-elle en effet à une heure si tardive dans l’usine? Mais Hannah, la sœur de Kate, refuse les conclusions trop hâtives. Contrairement à la police, elle ne croit pas sa sœur capable de mettre volontairement le feu à l’usine pour toucher les indemnités de l’assurance. Mais alors qui est le coupable? En parallèle, la Mamy du thriller met en scène des disparitions de jeunes femmes qui pourraient avoir un lien avec la manufacture en question. A emporter dans ses valises pour lire sur la plage… si toutefois vous n’avez rien contre les jolies riches héritières américaines bon chic bon genre.

Christelle

« Une chanson douce » de Mary Higgins Clark, éditions Albin Michel, 448 pages, 22,90 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s