L’art moderne n’est pas un jeu d’enfant

susiehodgeIl vous est déjà arrivé dans une expo ou un musée d’entendre quelqu’un affirmer devant une œuvre qu’un enfant aurait pu le faire? Dans cet ouvrage, l’auteure, Susie Hodge, professeur d’Histoire de l’art et des arts plastiques, a sélectionné une centaine d’œuvres d’art moderne, des sculptures et des peintures, du street art et des installations, qui ont toutes en commun d’avoir été reçues avec hostilité par le public et des critiques qui prenaient leur simplicité apparente pour un manque de sophistication artistique. Ces œuvres sont classées en cinq catégories: objets/jouets, expressions/gribouillages, provocations/colères, paysage/terrains de jeu et presonnages/monstres. Des exemples? Le « téléphone-homard » de Savador Dali. « La durée poignardée » de René Magritte. » La soupe Campbell » d’Andy Warhol. La « tête (abstraction biomorphique) » de Hans Arp. « One (number 31) » de Jackson Pollock. La « Fontaine » de Marcel Duchamp. Ou encore la reproduction sur la couverture, le « Concept spatial, attente », de Lucio Fontana. Quant à la question qui sert de titre à l’ouvrage, pourquoi un enfant de 5 ans n’aurait pas pu faire cela?, l’auteur répond que ces œuvres marquent un tournant décisif dans l’Histoire de l’art. Et nous montre pourquoi l’art moderne ne sera jamais un jeu d’enfants.

Christelle

« Pourquoi un enfant de 5 ans n’aurait pas pu faire cela – l’art moderne expliqué », de Susie Hodge, éditions Marabout, 224 pages, 14,99 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s