Épidémie de crimes à la Maxime Chattam

LA_CONJURATION_PRIMITIVE_ok_DOC 155Décidément, Maxime Chattam est toujours autant une valeur sûre en matière de thriller. Son dernier, « La conjuration primitive », qui atteint un paroxysme en matière de Mal, vous poursuit jusque dans vos rêves… même s’il s’agit plus à proprement parler de cauchemars! Car le Mal se propage ici sous la forme d’une véritable épidémie de meurtres dont l’auteur nous épargne peu de détails.

Au moins deux tueurs en série -surnommés Le Fantôme et La Bête- semblent se donner la réplique, en signant leurs crimes d’un mystérieux *e gravé sur le cadavre de leurs victimes. Très vite, l’Hexagone ne suffit plus aux deux monstres et l’Europe entière devient le terrain de jeu de leur macabre compétition.

Alexis Timée (l’auteur ne précise pas s’il est un descendant du Guy de Timée de son « Léviatemps » mais il en a en tout cas l’étoffe) est chargé d’enquêter, secondé par ses adjoints Ludivine et Segnon, ainsi que l’éminent criminologue Richard Mikelis. Ce dernier défend l’idée d’une « conjuration primitive », au cœur des pires déviances de la nature humaine.

Petit clin d’œil à ses fans, l’auteur fait faire une apparition à Joshua Brolin, personnage de sa Trilogie du Mal. Onze ans après la parution de son premier roman « L’Âme du mal », qui lui valut de s’imposer immédiatement comme l’un des maîtres incontestables du suspense, Maxime Chattam renoue donc ici avec le thriller après le succès de la série fantastique Autre-Monde (vendues à plus de 500.000 exemplaires). On espère une suite à cet opus qui figure parmi ses meilleurs!

Christelle

« La conjuration primitive », de Maxime Chattam, éditions Albin Michel, 460 pages, 22,50 €

Cote: 5/5

 www.maximechattam.com/blog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s