Victimes et bourreaux

murakamiLe dernier livre de Murakami paru en français revient sur l’attentat perpétré par la secte Aum en 1995. Souvenez-vous:  le matin du 20 mars de cette année-là, en pleine heure de pointe, des adeptes de la secte avaient répandu du gaz sarin dans le métro de Tokyo. Bilan: douze morts et plus de 5.000 blessés. Choqué par la tragédie, mais aussi par la manière dont les médias ont traité le sujet, l’auteur japonais décida alors de partir à la rencontre des victimes. Dans une première partie, il nous livre leurs témoignages, sorte de kaléidoscope projetant la version de chacun de ces rescapés du drame.  Mais dans une seconde partie, Murakami donne ensuite la parole à leurs bourreaux, des adeptes de la secte. A travers ces récits poignants de gens ordinaires, Murakami en profite pour s’interroger une nouvelle fois sur ces thèmes qui lui sont chers, le terrorisme et le fanatisme, et ce mal qui sommeille en nous. Les lecteurs de « IQ84 » y verraient presque planer l’ombre des little people prêts à faire basculer vers l’irréparable…

Christelle

« Underground », d’Haruki Murakami, éditions Belfond, 592 pages, 22 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s