J.K. Rowling is back !

Cinq ans après le dernier tome d’Harry Potter, J.K. Rowling est de retour, cette fois avec un premier roman -noir- pour adultes. Une satire sociale dans laquelle la magie, s’il en est, tarde vraiment à opérer.

Si j’avais dévoré en une nuit les 607 pages en anglais du précédent livre de J.K. Rowling, on ne peut malheureusement point dire que son dernier roman m’ait ensorcelée de la même façon.
Tout d’abord parce que l’action, enrobée dans un décor de carte postale british, est plutôt lente à démarrer et aurait même tendance à vous faire somnoler. Barry Fairbrother (notez au passage la consonance du nom…), la quarantaine, conseiller dans la bourgade imaginaire de Pagford, vient de mourir d’une rupture d’anévrisme sur le parking du club de golf où il s’apprêtait à dîner avec son épouse Mary pour célébrer leur anniversaire de mariage. Depuis, sa place est à prendre…
Dès les premières pages, J.K. cherche à nous prouver qu’elle écrit désormais bien pour les adultes. Elle nous parle ainsi de « vulve rose et glabre », enchaîne les gros mots… L’un de ses personnages, Terri, est une droguée prostituée, en lutte avec les services sociaux pour la garde de son jeune fils Robbie et de sa fille adolescente Krystal.
Peu avant la sortie du livre, dans une des rares interviews qu’elle ait accordées, l’auteure confiait à The Guardian que « Le pire qui puisse se passer c’est que tout le monde dise: ‘c’était épouvantable, elle devrait vraiment se remettre aux histoires pour les enfants ». A vous d’en juger.
Mais si nous, on préférait à coup sûr ses histoires de sorciers, cela n’empêche pas l’auteure de s’être déjà installée en tête des ventes un peu partout.

Christelle

« Une place à prendre », de J. K. Rowling, éditions Grasset, 680 pages, 24 €.

Cote: 2/5

///uneplaceaprendre.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s