Un mois palpitant

Il nous avait habitué à des titres courts (« Impardonnables », « Incidences », « Vengeances »), mais cette fois Philippe Djian a frappé particulièrement fort avec « Oh… », une interjection de deux lettres et trois points de suspension se rapportant à la dernière ligne du roman. Un roman dans lequel l’auteur se glisse dans la peau d’une femme vivant un mois de décembre particulièrement mouvementé. Entre son violeur, son ex-mari, son fils, sa mère, l’amant de sa mère, le sien, son chat et j’en passe, l’héroïne, Michèle, va avoir en effet fort à faire. Au point que parfois les souvenirs qu’elle nous livre se court-circuitent un peu. Et l’histoire de finir en apothéose sur ce « Oh… » exprimant étonnement  et perplexité. Palpitant!

Christelle

« Oh… », de Philippe Djian, éditions Gallimard, 240 pages, 18,50 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s