Un roman d’anticipation

Et si une journée ne durait plus 24 heures mais, progressivement, 26, 28, et même plus de 30 heures, avant que le jour ne se transforme en nuit et vice versa?  Terrifiante (mais surtout brillante) idée que celle développée par l’Américaine Karen Walker dans son premier roman! L’humanité découvre ainsi un beau jour que la vitesse de rotation de la Terre a ralenti. Avec pour conséquence une gravité déréglée, des oiseaux désorientés qui s’écrasent, des baleines qui s’échouent suite à la perturbation des marées. Sans compter des humains complètement déboussolés. Et tandis que certains décident de continuer à vivre sur le modèle des 24h avec des journées qui tombent parfois en pleine nuit, d’autres prennent le parti de s’adapter au nouveau rythme solaire. Ce livre se veut le témoignage d’une ado californienne, Julia, qui nous raconte sa vie depuis ce Ralentissement, alors qu’elle-même est confrontée aux bouleversement de l’adolescence… L’humanité parviendra-telle à s’adapter? Ou court-on tout droit vers la fin du monde? Un roman d’anticipation captivant et effrayant.

Christelle

« L’âge des miracles », de Karen Walker, éditions Les Presses de la Cité, 336 pages, 19,90 €

Cote: 4/5

Un petit trailer du livre en anglais:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s