Sous les deux lunes d’«1Q84»

Le Japon est à l’honneur tout le week-end au Salon du livre de Paris. L’occasion -ci ce n’est déjà fait!- de se laisser transporter sous les deux lunes de « 1Q84 », le monde parallèle imaginé  par le plus en vogue écrivain japonais du moment, Haruki Murakami, pour la suite des aventures d’Aomamé et de Tengo. Envoûtement garanti!

Il y a l’année 1984 telle qu’on la tous vécue. Et puis il y a l’énigmatique 1Q84, subtilement différente, avec ses deux lunes dans le ciel et ses Little People, et dans laquelle nous propulse l’écrivain japonais Haruki Murakami.

Dans ce très attendu «Livre 3» sorti début mars chez Belfond, Aomamé, tueuse professionnelle en fuite, et Tengo, génie des math apprenti écrivain, continuent de se croiser… Et de se manquer de peu. Jusqu’aux toutes dernières pages, suspense oblige !

À leur voix s’ajoute celle d’Ushikawa, personnage trapu à la tête cabossée, engagé par la secte des Précurseurs -dont Aomamé a assassiné le leader- pour les retrouver. Et tandis que le redoutable détective se lance à leur poursuite, on découvre petit à petit leur passé et les connexions qui existent entre les deux héros.

Âgés de 29 ans, Aomamé et Tengo ont fréquenté la même école primaire. Et un jour, les deux enfants se sont tenus par la main…

Mais si ce toujours aussi envoûtant troisième tome nous en révèle enfin un peu plus sur Aomamé et Tengo, il nous faudra encore attendre pour comprendre qui sont vraiment les Little people de Murakami et comment fonctionne cette fameuse « Chrysalide de l’air », titre de l’ouvrage co-écrit dans les livres précédents par Tengo et Fukaéri, la fille du leader des Précurseurs, et qui n’a assurément pas fini de livrer ses secrets…

D’ici là,  si la lecture de ces chefs d’œuvre vous donne envie de vous plonger dans d’autres livres de l’auteur, sachez qu’une nouvelle édition des «Chroniques de l’oiseau à ressort» est parue la semaine dernière. Il y est question d’un homme dont la vie bascule soudain dans un tourbillon d’aventures saugrenues le jour où son chat disparaît, suivi de près par sa femme. Deux sœurs un peu sorcières, une mère maquerelle et son fils muet, un ancien militaire fasciné par les puis et un homme politique aux pouvoirs occultes se présentent à sa porte, chacun porteurs d’une nouvelle énigme.  Tout cela pendant que l’oiseau à ressort remonte patiemment la pendule du monde. Un roman sur l’amour et la solitude, parsemé de touches d’humour délirant. Dans la plus pure tradition murakamienne lui aussi.

Christelle

«1Q84 – Livre 3 – Octobre-janvier», d’Haruki Murakami, éditions Belfond, 544 pages, 23,50 €

Cote: 5/5


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s