Flippant !

A quoi peuvent bien ressembler les voisins de la Britannique Jenn Ashworth pour lui avoir inspiré un premier roman aussi flippant? La narratrice, Annie, vient d’emménager dans une nouvelle maison d’un quartier résidentiel. Elle tombe son le charme de son voisin, Neil et va jusqu’à se persuader qu’il l’aime en secret, lui aussi. Le fait qu’il vive avec la séduisante Lucy ne semble pas l’arrêter. Alors qu’elle, elle est plutôt du genre… énorme. Annie se met à espionner ses voisins. Verser des excréments dans leur boîte aux lettres. Fouiller leurs poubelles. Ou encore voler les robes de sa rivale bien plus mince qui sèchent au soleil… Et alors qu’Annie n’arrête pas de pourrir la vie de ses voisins, on découvre petit à petit son passé… tout bonnement écœurant! Ancienne bibliothécaire, l’auteure maîtrise en tout cas l’art du suspense et du rebondissement. Sans manquer d’humour pour autant! On attend la traduction de son second roman.

Christelle

« La voisine », de Jenn Ashworth, éditions Presse de la Cité, 480 pages, 16,99 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s