A Bruxelles, dans les pas des grands écrivains

Brillante idée que celle-ci! Georges Lebouc emboîte le pas des grands écrivains et nous fait redécouvrir Bruxelles à travers leurs yeux.  « Ce matin, Verlaine est allé acheter un revolver au passage des Galeries Saint-Hubert, qu’il m’a montré à son retour vers midi« , déclarait Rimbaud au commissaire de police, le 10 juillet 1873. « (…) boire dans la Maison des Brasseurs une première chope authentique de faro, accompagnée d’un de ces pistolets pacifiques qui s’ouvrent en deux tartines garnies de beurre.« , écrivait Gérard de Nerval dans « Lorely, souvenirs d’Allemagne » en 1852. « Nous étions au bois, mangeant de la crème glacée sur l’île Robinson, à l’heure où les dames font leur toilette, le moment préféré de ma mère« , racontait Jacqueline Harpman dans « La plage d’Ostende » en 1991. Des dizaines d’auteurs sont en effet venus du monde entier pour travailler ou séjourner à Bruxelles. Si certains n’y firent qu’un court séjour, d’autres, comme Baudelaire, y demeurèrent assez longtemps. D’autres encore, comme Victor Hugo, y revinrent tout au long de leur existence. Georges Lebouc  s’est ainsi plongé dans les textes d’écrivains, belges ou d’ailleurs, et a illustré leurs propos. Chouette façon de (re)découvrir la ville.

Christelle

« Bruxelles vue par les grands écrivains », de Georges Lebouc, éditions La Renaissance du livre, 160 pages, 29 €

Cote: 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s