Journée historique, journée tragique

4 novembre 2008, une journée historique pour les Américains qui verront Barack Obama devenir le premier président noir des Etats-Unis. Pourtant, Laura Parker, 45 ans, serveuse divorcée, et Samuel Jones, 40 ans, artiste, divorcé lui aussi, s’en moquent. Ce matin-là, Laura, elle, se réveille en se disant que ce soir, elle se tuera. Quant à Samuel, il se lève tout en sachant que dans la journée, il enterrera son fils de 17 ans qui vient de mettre fin à ses jours. Laura et Samuel ne se connaissent pas. Pourtant, on le devine, leur destin va finir par se croiser. Cela suffira-t-il à éviter l’inévitable? Connaissant Philippe Besson, qui semble toujours prendre autant de plaisir à faire souffrir ses personnages, rien n’est moins sûr! Car l’histoire a beau se dérouler à Los Angeles, ce n’est pas pour autant qu’il nous sert un « happy end » à l’hollywoodienne! Il nous livre ici au contraire un roman empreint de tristesse et… beau malgré tout. En cas de déprime toutefois, s’abstenir!

Christelle

« Une bonne raison de se tuer », de Philippe Besson, éditions Julliard, 322 pages, 21,70 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s