Une autre saga vampirique

D’un côté, il y a les gentils vampires façon «Twilight». De l’autre, les très méchants suceurs de sang du cinéaste Guillermo del Toro («Hellboy», «Blade 2») et de Chuck Hogan que les fans de science-fiction avaient pu découvrir dans les deux premiers volumes de leur trilogie, «La lignée» puis «La chute». Aujourd’hui, le troisième tome est sorti. Une nuit sans fin s’est abattue sur la Terre suite à l’apocalypse nucléaire déclenchée par le «Maître» des vampires. Désormais, les humains sont parqués dans des camps et utilisés comme du bétail car seul leur sang -particulièrement celui du groupe B- a encore de la valeur aux yeux des vampires. L’épidémiologiste Ephraïm Goodweather (alias «Eph») est l’un des derniers à se battre. Pourtant, il a du mal à se remettre de l’enlèvement de son fils, Zach. Sans compter que sa petite amie, Nora, entretient désormais une liaison avec leur allié, Pet. Le seul atout que possèdent les derniers résistants est l’Occido Lumen, un ancien manuscrit qui détient la clé pour anéantir le Maître. Mais encore faut-il pouvoir la déchiffrer. Et puis il y a le marché tentant, proposé à Eph par le Maître: épargner son fils en échange du manuscrit, dernière petite chance d’assurer la survie de l’humanité. Un troisième volume dans la même veine que les précédents. Dommage que l’histoire s’arrête déjà!

Christelle

«La nuit éternelle», de Guillermo del Toro et Chuck Hogan, éditions Presses de la Cité, 386 pages, 21,50 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s