Les dernières heures du Titanic

 

Le 14 avril 1912 coulait le Titanic. Un siècle plus tard, le naufrage du Costa Concordia  vient rappeler que ce genre de catastrophe n’appartient malheureusement pas uniquement au passé. Ce livre nous fait revivre les dernières heures du paquebot mytique au travers des témoignages de ses passagers. Celui d’Edward John Smith, le commandant, de Joseph Bruce Ismay, président de la White Star Line et passager ce soir-là en première classe, de Joseph Bell, chef mécanicien, Helen Churchill Candee, passagère première classe, Lawrence Beesley, passager 2e classe, Anna Sofia Turja, passagère 3e classe… Passionné par le Titanic, l’écrivain et historien Gérard Piouffe donne ici la parole à quelques-uns de acteurs du drame ou ceux qui les ont côtoyés. Des témoignages tantôt bouleversants, tantôt poignants, qui nous transportent à notre tour au côté des 2 228 hommes, femmes et enfants, de toutes conditions sociales, embarqués à bord du navire le plus célèbre au monde, qui heurta un iceberg dans la nuit du 14 avril 1912 et sombra, causant la mort de 1 523 personnes.

Christelle

« Nous étions à bord du Titanic du 27 mars au 15 avril 1912 », de Gérard Piouffe, 290 pages, 19,90 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s