Un tueur au rouge à lèvres pour le Women’s Murder Club

Pour leur neuvième enquête, les quatre copines du Women’s Murder club vont se retrouver confrontées à un mystérieux tueur qui s’en prend aux jeunes mamans et à leur bébé, et signe ses meurtres de trois lettres énigmatiques écrites au rouge à lèvres sur les lieux du crime. Pendant ce temps-là, les femmes les plus riches de la ville sont dépouillées de leurs bijoux par un drôle de cambrioleur, surnommé Hello Kitty par la presse. Parmi les victimes,  Casey, l’épouse du célèbre acteur Marcus Dowling, tuée de deux balles de révolver, contrairement pourtant aux habitudes d’Hello Kitty. La bonne ville de San Francisco est en émoi. Le sergent Lindsay Boxer se voit confier l’enquête, aidée par son coéquipier, le beau Richard, ainsi que ses trois indéfectibles amies, Cindy la journaliste, Yuki la procureur et Claire, la médecin légiste. James Patterson, qui a vendu plus de 180 millions de livres depuis la publication de son premier roman en 1976, nous offre comme à son habitude un bon moment de suspense et de divertissement. Si seulement il pouvait arrêter l’emploi du passé simple un peu vieillot!

Christelle

« Le 9e jugement », de James Patterson et Maxine Paetro, éditions JC Lattès, 316 pages, 20 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s