L’extrême droite au pouvoir

Dans un roman qui fait froid dans le dos par ces côtés réalistes, Jérôme Leroy imagine l’ascension d’un parti d’extrême droite au pouvoir. Sur fond d’émeutes dans les banlieues françaises, Agnès Dorgelles, la fille respectable du Vieux, négocie l’entrée du Bloc Patriotique au gouvernement. Pendant ce temps-là, deux hommes patientent et leurs souvenirs défilent. Antoine Maynard, le mari d’Agnès, se repasse le film de ces dernières années en attendant sa femme dans un luxueux appart de Paris. Bientôt, il deviendra ministre. Gros bras du parti d’extrême droite, Stanko planque quant à lui dans un hôtel minable. Il sait qu’il va mourir, alors il se souvient. Du temps où, Antoine et lui, étaient comme frère. Ensemble, ils ont mené le Bloc au pouvoir. Pendant un quart de siècle, ils ont vécu la haine, la violence, les tragédies. Les parallèles entre le Bloc patriotique et le Front National français sont nombreux. Agnès aurait pu s’appeler Marine. Et si Dorgelles n’a pas d’œil de verre, il a un bras artificiel. Et il est aussi provocateur que Le Pen. Mais ce qui inquiète surtout, c’est que le scénario imaginé par Jérôme Leroy n’est pas si tiré par les cheveux que cela. Ce premier roman de Jérôme Leroy à être publié par la série noire de Gallimard est un vrai roman noir.

Christelle

« Le Bloc », de Jérôme Leroy, éditions Gallimard , collection Série Noire, 296 pages, 17,50 €

Cote: 4/5

Publicités

Une réflexion sur “L’extrême droite au pouvoir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s