Romans de gare

Après les « kiss & ride » bien connus des lecteurs de Metro, voici les « kiss & read »! De nouveaux romans de gare ont en effet fait leur apparition, co-édités par la SNCB-Holding avec les éditions Luc Pire (côté francophone) et les éditions Van Halewyck (côté néerlandophone). Ils se déclinent en deux collections: les « kiss & read » aux héroïnes contemporaines du genre chick-litt, et les « kill & read » à l’ambiance inquiétante du polar. Chaque livre -144 pages supposées se lire en deux trajets de train- est écrit par un auteur belge, et a pour cadre des villes, des sites ou lieux-dits de Belgique. Trois titres ont déjà vu le jour côté  francophone: « Meurtre à Waterloo » de Jean-Baptiste Baronian, « Les dépeceurs de Spa » de Marc J . Hermant et « Braine Blues » d’Isabelle Barry. Ce dernier se passe en grande partie dans un train supposé emmener Nine, journaliste réputée pour ses émissions politiques, de Braine où elle réside à Charleroi où l’attend son ex, le père de sa fille Lilou, et dont elle est séparée depuis cinq ans. Mais le train se retrouve rapidement immobilisé au milieu de nulle part. Dans le wagon avec elle, une jeune femme enceinte, une vieille dame suspecte, une couguar étrange, une ado boudeuse, un bel Appolon et un homme mystérieux. Le trajet va bien sûr se touver mouvementé! De quoi plaire aux navetteurs. Et refaire la réputation des romans de gare?

Christelle

« Braine Blues », d’Isabelle Bary, éditions Luc Pire, 144 pages, 10 €

Cote: 3/5

www.lagare.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s