Le roi de la cyberarnaque !

Qui n’a pas déjà reçu un de ces pourriels envoyés d’Afrique et vous appelant à l’aide, vous, pigeon d’Occidental, pour récupérer de grosses sommes d’argent dont l’expéditeur promet de vous faire profiter au passage? Kingsley, le héros du roman, s’est découvert un véritable don pour la cyberarnaque! Il est vrai que depuis la mort de son père, ce jeune Nigérian doit subvenir aux besoins de sa famille. Or, malgré son diplôme universitaire, il ne parvient pas à décrocher d’emploi. Sans compter que sa petite amie vient de le larguer pour épouser un mec même pas beau, mais très riche. Alors il décide de rentrer dans la combine mise en place par son oncle Boniface, qui porte bien son surnom de « Cash Daddy »… Et c’est ainsi qu’il devient un « 419 » comme on dit là-bas pour désigner ces gens dont le métier consiste à envoyer des e-mails d’appel à l’aide dans le but d’extorquer des fonds à des étrangers trop crédules. Un job très lucratif. Qui permet de s’offrir belles voitures, beaux costumes, belles chaussures et jolies filles. Mais qui ne plaît pas à la mère de Kingsley… Le premier roman d’Adaobi Tricia Nwaubani, née au Nigéria, est drôlissime et parfois même émouvant. C’est sûr, à l’avenir, on verra ces e-mails d’un autre œil!

Christelle

« Je ne viens pas à vous par hasard », de  Adaobi Tricia Nwaubani, éditions Presses de la Cité, 394 pages, 21,50 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s