Des bonobos attachants

Après les pachydermes de son best-seller «De l’eau pour les éléphants», adapté tout récemment au cinéma (et dans lequel joue notamment Robert Pattinson), l’auteure d’origine canadienne Sara Gruen se passionne cette fois pour les singes bonobos. Avant d’écrire son livre, elle a passé plusieurs mois en leur compagnie et étudié le langage des signes pour communiquer avec eux. Résultat: son livre est non seulement extrêmement bien documenté, mais aussi des plus palpitants! On se prend en effet rapidement d’affection pour Sam, Bonzi, Lola, Mbongo, Jelani et Makena, d’une intelligence très proche de celle des humains, capables d’amour et pouvant eux aussi communiquer en langage des signes. Ces six bonobos font l’objet d’études très poussées dans un laboratoire. Jusqu’à ce que, à la suite d’une explosion, ces grands singes se retrouvent en liberté et réapparaissent dans une émission de téléréalité. Pour les sauver, la jeune chercheuse Isabel Duncan est prête à tout, quitte à se compromettre avec un séduisant journaliste, un végétalien aux cheveux verts et une star de cinéma à la retraite…

Christelle

«La maison des singes», de Sara Gruen, éditions Albin Michel, 366 pages, 17,50 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s