Sueurs froides

Nouveau venu dans le monde du thriller, le Français Bernard Minier maitrise déjà parfaitement l’art du brouillage de pistes et du retournement de situation. Son flic à lui s’appelle Martin Servaz, a la quarantaine, est capricorne, divorcé, père d’une ado, et légèrement hypocondriaque sur les bords. Son adjoint, Vincent Espérandieu, manque un peu de virilité pour un flic, ce qui ne l’empêche pas d’être marié à une femme sublime (qui ne laisse d’ailleurs pas Servaz indifférent). Et puis il y a Irène Ziegler, une jolie capitaine de gendarmerie. L’histoire prend place en France, dans une vallée des Pyrénées où le cadavre d’un cheval décapité est retrouvé accroché au sommet d’une falaise. S’en suit une série de meurtres par pendaison. Un dangereux psychopathe, pourtant enfermé dans le centre psychiatrique de haute sécurité installé dans la région, est soupçonné. Mais est-ce vraiment plausible? Crimes barbares, personnages n’ayant pas froid aux yeux et une bonne dose de suspense: tout est là pour nous faire frissonner bien au chaud sous la couette. Quant au dénouement, s’il ne nous laisse pas sur notre faim, il ouvre aussi la porte à de nouvelles enquêtes pour Servaz et son équipe. Et c’est tant mieux!

Christelle
« Glacé », de Bernard Minier, XO éditions, 558 pages
Cote: 3/5
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s