Contes des mille & une nuits

« Aladdin et la lampe merveilleuse », « Un bracelet de cheville en diamant », « Julianar de la mer », « Le cheval d’ébène », « L’oiseau qui parle et l’arbre qui chante »… Voici quelques-uns de ces contes racontés par la belle Shéhérazade au sultan Shahriyar pour éviter que ce dernier ne la tue. Car depuis l’infidélité de sa première épouse, le sultan, anéanti, assassine chaque matin la nouvelle femme qu’il a épousé la veille. Pour tenter de mettre fin à ce massacre, Shéhérazade se fait donc épouser par le cruel sultan et, durant mille & une nuits, parvient à  le tenir en haleine en lui racontant une histoire dont la suite est réservée au lendemain. Une œuvre rééditée dans la jolie collection « Les plus beaux contes  de mon enfance » et qui enchantera petits et grands.

Christelle

« Les plus beaux contes de mon enfance – Contes des Mille & une nuits », éditions Gautier-Languereau, 138 pages,  15 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s