Une satire de la téléréalité

Ils étaient 99.000 (!) au départ. 99.000 apprentis chanteurs prêts à se faire humilier par l’impitoyable jury de la nouvelle émission de télé-réalité à la mode, « Ze Star ». Au final, un seul vainqueur. Que Calvin Simms, le richissime producteur, a déjà choisi.  Car pour éviter que sa toute nouvelle épouse ne demande le divorce comme elle en a l’intention et le quitte en emportant la moitié de sa fortune, il lui a proposé un pari: s’il parvient à faire gagner le candidat qu’elle aura désigné, elle ne touchera rien. Dans le cas contraire, il lui cèdera l’intégralité de sa fortune. Joueuse, l’épouse accepte, non sans choisir le candidat le plus improbable qui soit: SAR (pour « Son Altesse Royale »), le prince héritier un peu benêt du Royaume. Une mission impossible? Pas si sûr! D’autant que SAR est prête à se « bouger le popotin » pour redorer son image et montrer au monde entier qui il il est vraiment! Une satire grinçante des émissions de télé-réalité du genre. Fou rire garanti!

Christelle

« Ze star », de Ben Elton, éditions Belfond, 396 pages, 21 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s