Trompeuses apparences

Une nouvelle série de meurtres, a priori parfaits, attend les membres du Women Murder Club. Comment expliquer en effet la mort de ce couple star de la ville? Toutes les analyses toxicologiques menées par Claire, la médecin légiste du groupe, se révèlent négatives. Pas la moindre écorchure non plus sur les cadavres. Quant au mode opératoire du tueur, il demeure pour le sergent Lindsay et son beau coéquipier Richard un vrai mystère. De son côté, Cindy, la journaliste du club,  se passionne pour la mort d’un défenseur des sans-abri retrouvé assassiné. Pensant tenir là un bon sujet d’article, elle va fouiller le passé de la victime, jusqu’à découvrir qu’il n’était peut-être pas le saint que tout le monde imagine… Tout cela sur fond d’idylle naissante entre Cindy et Rich, ce qui a de quoi provoquer la jalousie de Lindsay, toujours pourtant plus ou moins fiancée à Joe…  Bref, ce huitième épisode du Women Murder Club, par ailleurs objet d’une série télé, est un bon crû!

Christelle

« La 8e confession », de James Patterson et Maxine Paetro, éditions JC Lattès, 450 pages, 20 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s