La science au temps de Versailles

Versailles, avant tout lieu de pouvoir, était aussi une cour savante où la science était omniprésente. Tout s’y décidait. Louis XIV ne pouvait négliger les enjeux de la recherche scientifique. En 1666 est créée l’Académie des Sciences qui instaure un nouveau contrat entre l’Etat et les scientifiques. Ceux-ci sont dégagés de tout souci matériel, en échange de quoi leur inventivité et les résultats de leurs recherches doivent servir le royaume. L’heure est donc à la découverte scientifique, dans tous les domaines. Hydraulique, géométrie, astrophysique, médecine, botanique,… Les progrès ne se font pas attendre. Ce petit hors-série de la collection « Découvertes Gallimard », publié à l’occasion de l’exposition qui se tient en ce moment au château de Versailles, résume en mots et en images cette période bouillonnante sur le plan intellectuel. On ouvre, on déplie verticalement ou horizontalement, on découvre une nouvelle manière de lire. Les illustrations (plans, peintures, maquettes, …) fort didactiques se succèdent et ne manquent pas d’intéresser le lecteur.

Anne-Sophie


« Versailles et les sciences », de Catherine Arminjon, éditions Gallimard, collection Découvertes, 8,40 euros

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s