Pastiches d’auteurs

Après les savoureuses recettes de « La soupe de Kafka » et les surprenants travaux manuels de « La baignoire de Goethe », Mark Crick s’attaque cette fois au « jardin de Machiavel ». Un troisième recueil de pastiches de grands écrivains dans lequel on apprend notamment tout l’art de tondre une pelouse et ainsi devenir le prince de son jardin. Mais outre les conseils jardiniers du célèbre penseur politique florentin, on découvre aussi comment « cultiver des pomme de terre » avec Bertolt Brecht, ce qui revient à révéler toute la cruauté d’un ordre social implacable ou  « tailler un rosier » avec Pablo Neruda, la manière la plus délicate de dire adieu à un amour d’été. Mais outre l’art des pastiches, l’auteur possède aussi des dons graphiques et illustre chaque histoire à la manière de grands artistes tels que Munch, Allen Jones ou Salvador Dali.

Christelle

« Le jardin de Machiavel », de Mark Crick, éditions Baker Strett, 112 pages, 16 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s