Le langage avant la pensée?

Derek Bickerton, l’un des linguistes les plus réputés au monde, connu notamment pour ses recherches sur l’origine du langage ou encore pour sa définition du protolangage, se penche dans « La langue d’Adam » sur ce qui est, selon lui, le problème scientifique le plus ardu qui soit. A savoir l’apparition du langage. Dans un style bien à lui, parfois un rien provocateur, Bickerton n’hésite pas à mêler aux réflexions scientifiques quelques envolées lyriques. Au lecteur, dès lors, de faire usage de son esprit critique. L’auteur confronte anciennes théories et nouvelles hypothèses, n’hésitant pas à décortiquer les unes ou les autres, voire s’en moquer (gentiment). Fort de ces réflexions, Bickerton propose finalement une intéressante (nouvelle) théorie selon laquelle l’homme se serait mis à parler avant de savoir penser.

Anne-Sophie

« La Langue d’Adam », de Derek Bickerton, éditions Dunod, 307 pages, 24,50 euros

Cote: 3/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s