Les Barons, version papier

Après le film, le livre. Nabil Ben Yadir et son co-scénariste Laurent Brandenbourger nous emmènent une nouvelle fois dans l’univers des «barons», ce groupe de jeunes Bruxellois issus de l’immigration, qui ont compris que dans la vie, il faut être le moins actif possible. Parce que selon leur philosophie en effet, chacun naît avec un crédit de pas qui lui est propre, et que chaque pas épuise ce crédit. Sauf que Hassan, baron le plus ambitieux, caresse un rêve, celui de faire rire. Mais pour devenir un comique, il lui faudra quitter son quartier. Et de son quartier, on ne s’en va pas, on s’évade. Et pour s’évader, il faut courir. Or si l’on court, on n’est plus un baron. Un livre drôle et rythmé qui nous replonge avec plaisir dans l’univers du film.

Christelle

«Les barons», de Nabil Ben Yadir, éditions Mijade, 143 pages, 7 €

Cote: 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s