Un polar à la sauce norvégienne

Mis à part peut-être leurs noms imprononçables, Yngvar Stubø et Inger Johanne Vik ont tout pour séduire les amateurs de polars! Avec cet inspecteur bonhomme et sa criminologue d’épouse, l’ex-ministre de la Justice norvégienne Anne Holt -qui fut aussi tour à tour inspectrice de police, reporter et avocate- a en effet créé un duo efficace pour résoudre les crimes norvégiens. Le quatrième tome des aventures du couple -traduites en 25 langues et vendues à 5 millions d’exemplaires- démarre à la veille de Noël avec l’assassinat de l’évêque de Bergen, poignardée à mort dans une rue déserte. Un crime sans mobile: pourquoi une femme de 62 ans, mariée et mère de famille aimée, serait-elle en effet prise pour cible? Mais alors qu’Yngvar court toujours après l’assassin, les crimes se multiplient à Oslo: une femme est retrouvée morte dans un hôtel de luxe, un prostitué est repêché dans le port, un quadragénaire battu et détroussé dans un parc en pleine nuit… Yngvar aurait bien besoin d’un petit tuyau psychologique d’Inger Johanne, mais celle-ci est bien plus préoccupée par l’inconnu qui semble s’intéresser d’un peu trop près à leur fille Kristiane. Résultat, une enquête trépidante qui enchaîne les successions macabres et prouve une fois de plus, après le succès de «Millénium», que le polar à la sauce nordique a de l’avenir!

Christelle

«Haine» d’Anne Holt, éditions Le serpent à plumes, pages, 576 pages, 24 €

Cote: 4/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s