Petite fille deviendra grande

Nouvel exemple d’une jeune auteur qui passe de la blogosphère à la BD. Un parcours qui n’a plus rien de bien exceptionnel à l’heure actuelle. Les éditeurs écument le web à la recherche des jeunes talents prometteurs. La toile leur permet de faire leur marché facilement… sans prendre trop de risques. Le projet «Marshmalone» est de ceux-là. Le roman graphique signé Lolita Séchan (la fille de Renaud et la femme de Renan Luce, rien de moins) se penche sur l’ «adulescence». Remarquée sur son blog pour son style frais et candide, Lolita Séchan semble obsédée par les lapins blancs qui ponctuent inlassablement ses dessins. Un symbole -il est vrai- tout bien trouvé pour illustrer l’état d’esprit de ces jeunes adultes qui ne parviennent à quitter qu’à grand-peine l’adolescence. Lolita est une adulescente comme les autres. Elle collectionne des tas d’objets inutiles et se délecte de ses souvenirs d’enfance. Mais Lolita a le cœur en peine car elle vient d’apprendre l’arrivée prochaine d’un petit frère. Elle qui a grandi en tant que fille unique va devoir partager son père avec ce nouvel arrivant. Le petit frère va forcer la grande sœur à grandir. Dubitative, jalouse, sadique, émue, elle sera finalement conquise par le petit d’homme, mais ne cessera jamais de s’interroger sur le sens de la vie.

Anne-Sophie

«Marshmalone», de Lolita Séchan, éditions Hélium, 112 pages, 14,90 €

Cote : 3/5


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s