Disparition mystérieuse

«Attention! Zone de haute tension psychologique…», prévient la quatrième de couverture de ce thriller. Et mieux vaut prendre l’avertissement au sérieux car l’Allemande Charlotte Link sait en effet comment jouer avec nos nerfs et empiéter sur notre temps de sommeil! Janvier 2002. Elaine, jeune provinciale originaire d’un petit village anglais, disparaît alors qu’elle se rend au mariage de son amie Rosanna à Gibraltar. Cinq ans plus tard, la disparition demeure inexpliquée et Rosanna, par ailleurs journaliste, se voit chargée d’écrire une série d’articles sur plusieurs personnes disparues, dont Elaine. Rosanna y voit l’occasion de savoir enfin ce qui est arrivé à son amie. A-t-elle profité de l’invitation pour mettre les voiles, lassée de jouer les infirmières pour son frère handicapé? Ou bien a-t-elle vraiment été assassinée? Mais remuer le passé n’est jamais sans danger. Et Rosanna ne va pas tarder à l’apprendre à ses dépens. Suspense, revirements de situation et psychopathie… A ne lire que si on a les nerfs solidement accrochés!

Christelle

«La dernière trace», de Charlotte Link, éditions Presses de la Cité, 462 pages, 21,50 €

Cote: 4/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s