Relations de voisinage

Zoom sur le quartier dit du Temps des Cerises. Les rues s’entrelacent autour d’un joli parc où les habitants se croisent, se saluent, échangent de brèves banalités. Tous mènent leur barque tant bien mal, ballotés par les aléas de la vie. Les personnages imaginés par Amélie Sarn et Marc Moreno sont très touchants de par leur proximité avec le lecteur. Il y a cette adorable Madame Mouchet, une dame âgée dont le mari est hospitalisé et qui ne veut pas perdre son optimisme. Il y a Caroline et Norbert qui attendent leur premier enfant et qui ne semblent plus être sur la même longueur d’onde depuis quelque temps. Il y a aussi Raymond, balayeur de rue qui a mis ses rêves de jeunesse au placard. Et puis il y a Robert Lesec qui pleure son Algérie natale et Monsieur Rafik, commerçant qui élève seul son fils Aziz. Sans oublier Mademoiselle Chmolowsky qui, comme chaque année, organise la fête du quartier. Cette histoire pleine de douceur et d’humanité est joliment mise en images par Julien Mariolle. Dans ce premier tome, les personnages se mettent en place peu à peu et laissent apparaître en filigrane un fragile tissu social de voisinage. Le second tome de ce diptyque entrera -on l’espère- dans le vif du sujet.

Anne-Sophie

 «Le Temps des Cerises, t 1», de Sarn, Moreno et Mariolle, éditions Quadrants, 80 pages, 15  €

 Cote : 3/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s