Kay Scarpetta victime de sa célébrité

Kay Scarpetta est sans doute la médecin légiste la plus connue et la plus populaire de la planète. Pas étonnant donc que CNN fasse régulièrement appel à elle comme experte en médecine légale. Mais cette notoriété n’est pas sans lui causer quelques tracas. Interrogée en direct sur la disparition d’une millionnaire, Scarpetta reçoit un appel surprenant d’une téléspectatrice, ancienne patiente de son psy de mari, Benton Wesley. Pendant ce temps-là, quelqu’un lui a fait livrer chez elle un paquet suspect. Car la célébrité n’est pas sans danger et la menace entraîne Kay et son entourage dans une nouvelle enquête. Une enquête où un acteur célèbre est accusé d’un crime sexuel. Mais la nièce de Scarpetta, Lucy, n’est pas non plus totalement hors de soupçons. Si l’on retrouve toujours avec plaisir Kay Scarpetta, qui a vallu dans le passé à Patricia Cornwell un Sherlock Award (qui récompense le meilleur détective créé par un auteur américain), l’intrigue se révèle cette fois plutôt décevante et bien loin du suspense haletant de ses débuts. Alors abus de notoriété ou petit passage à vide?  A moins que ce ne soit l’inspecteur Win Garano, dont la deuxième enquête est sortie en octobre (aux éditions Les Deux Terres), qui monopilise désormais toute l’attention de l’auteur? 

Christelle

«L’instinct du mal», de Patricia Cornwell, éditions Les Deux Terres, 22,50 €

Cote: 2/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s