Les riches héritières détectives

rich girlsImaginez Paris Hilton clonée. En trois exemplaires. Et en détective. Vous obtenez à peu de choses près ce à quoi ressemblent Madison, Lexington et Park Hamilton, les riches héroïnes de cette série. Baptisée “Rich girls”, celle-ci met en scène des triplées nées avec une cuillère en argent dans la bouche et qui, vétues en Triple Threat, la marque qu’elles ont créée, vont au lycée, assistent à des cocktails ou des avant-premières et se baladent en limousine avec chauffeur… Entre tout cela, comme l’a démontré le premier tome de leurs aventures, elles jouent les détectives amateurs. Et elles vont de nouveau avoir du boulot. Car lors de la soirée d’inauguration de la nouvelle boîte de nuit hyper branchée lancée par leur père, un de leurs camarades de lycée  pour gosses de riches est retrouvé assassiné sur la piste de danse. L’arme du crime? Un talon de chaussure rose d’un goût douteux. Tout semble accuser une de leurs amies. Mais est-ce vraiment le cas? Heureusement, les triplées sont là… Une série destinée aux 15-25 ans et à ne lire que pour autant que les riches petites héritières un rien «tassepés» sur les bords (et dont l’une d’elles, sacrilège, boit son champagne mélangé avec du lait) ne vous insupportent pas. C’est le but? Ah bon…

Christelle

 «Rich girls Tome 2: Petits meurtres en soirée», d’Antonio Pagliarulo, éditions Fleuve Noir, 364 pages, 9,50 €.

 Cote: 2/5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s