Histoire littéraire rigolote

L’auteur de ces interviews d’outre-tombe dit n’avoir fait tourner aucune table et n’être entré en contact avec aucun esprit pour réaliser ce petit livre. Il s’est contenté de poser à des grands hommes comme Homère, Villon, Rabelais, Corneille, Molière, La Fontaine, Diderot, Voltaire, Rousseau, le marquis de Sade, Balzac, Chateaubriand, Dumas, Flaubert, Jules Verne ou encore Zola, les questions qui lui seraient venues à l’esprit s’il avait eu la chance de les rencontrer.  Morceaux choisis. A Baudelaire: "Pourquoi cette haine de la Belgique? La Belgique est un bâton merdeux qui pue". A Verlaine: "Avez-vous déjà vu des fantômes? Oui. Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles, et l’on entend à peine leurs paroles."  Mais l’auteur "interroge" aussi Virgile que "de méchantes langues ont accusé d’avoir paraphrasé l’Illiade" et pose des questions à Verlaine sur Rimbaud. De la culture rigolote, entre manuel d’histoire littéraire, uchronie et machine à remonter le temps.

Christelle

"Interviews d’outre-tombe – Confessions des classiques du Lagarde et Michard", de Jérôme Pintoux, édition JBZ & Cie, 208 pages, 14,50 €

Cote: 4/5

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s