Rencontres improbables

Que se passe-t-il quand la vie assemble ceux qui se ressemblent le moins?, s’interroge Matthias Debureaux, ce journaliste à qui l’ont doit déjà le drolissime livre  « De l’art d’ennuyer en racontant ses voyages ». Cette fois donc, il se penche sur quatorze face à face improbables. Comme cette rencontre entre Marilyn Monroe et Nikita Krouchtchev, Björn Borg et Nicolae  Ceausescu ou Sacha Guitry et Nicolas II. Certaines rencontres sont même assez cocasses comme lorsque Freud rencontra le « Pétomane » Joseph Pujol dans un éléphant ou que Johnny Hallyday se fit draguer par Francis Bacon! D’autres se révèlent parfois honteuses comme la visite de Walt Disney à Mussolini ou de Goebbels sur un tournage de Fernandel! Mais on découvre aussi comment Poulidor mettait Dali en transe et comment Mohamed Ali intimidait Gainsbourg. Et puis surtout que Fidel Castro était,  pour Ava Gardner, un virtuose de l’amour! Un ouvrage drôle mais aussi très bien documenté puisqu’on y retrouve même des détails comme la marque de dentifrice de Mussolini ou les posters qui décoraient la chambre d’ado de Johnny! Bref un peu de culture rigolote à étaler lors de diners!

Christelle

« Les dictateurs font très bien l’amour » de Matthias Debureaux, éditions Nil, 246 pages, 19 €

Cote: 4/5

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s